Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Pâques en questions

pourquoi-paquesQue célèbre-t-on à Pâques? pourquoi n’est-ce-pas à date fixe? quelle est la différence entre résurrection et réincarnation? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Pâques.

Pourquoi deux écritures : Pâque et Pâques ?

On distingue deux écritures qui correspondent à deux traditions religieuses différentes.
En effet  « la » Pâque juive, rappelle chaque année la sortie d’ Égypte du peuple hébreu. Elle est célébrée autour d’un repas rituel nommé « le sedder ». La Pâque juive est une fête centrale dans le rituel juif. Il commémore donc la libération de l’esclavage  par Dieu. La fête chrétienne s’écrit Pâques avec un « s » car elle commémore plusieurs évènements. Jésus était juif, la fête chrétienne intègre par conséquent la commémoration de la sortie d’Egypte avec la pâque juive, mais aussi le dernier repas de Jésus avec ses disciples le Jeudi saint (eucharistie), la crucifixion du Christ et sa mise au tombeau, et enfin avec sa résurrection, le passage de la mort à la vie.

Que célèbre-t-on à Pâques?

La Pâque chrétienne célèbre le passage du Christ Jésus de la mort à la vie et la promesse que ceux qui ont été baptisés dans sa mort ressusciteront avec lui. Elle est le sommet de la vie liturgique.

Pourquoi Pâques n’est-elle pas à date fixe?

D’abord parce que c’est toujours un dimanche. Selon des règles établies au IVe siècle, on célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. La fête chrétienne de Pâques est inséparablement liée à l’existence de la communauté qui trouve son origine dans le mystère pascal. Pour la date de la fête elle-même, mis en relation avec le calendrier lunaire, c’est le concile de Nicée, en 325, qui a souhaité faire coïncider la célébration de la résurrection du Christ avec le retour du printemps, le premier dimanche suivant la pleine lune après l’équinoxe de printemps. De nombreuses fêtes païennes célébraient déjà cette résurrection de la nature, mais la lune est quelque peu lunatique dans son rendez-vous avec le calendrier solaire L’équinoxe de printemps étant le 20 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril.

Pourquoi un œuf de Pâques, un agneau ?

Ce sont les chrétiens d’Orient qui adoptèrent l’œuf comme symbole religieux. Il représente le tombeau dont le Christ est sorti vivant. La tradition de l’Occident catholique veut que les œufs distribués aux enfants soient apportés par les cloches parties à Rome le jeudi saint et revenues dans la nuit du samedi au dimanche. Ainsi s’explique leur grand silence. L’agneau pascal symbolise Jésus mis à mort.

D’où vient la coutume des œufs de Pâques ?

Du simple œuf dur coloré aux plus prestigieux œufs de Fabergé, l’œuf de Pâques est resté une tradition dans le monde entier. Si nous pouvions redire son message au moment de Pâques….
En Italie, de nos jours encore, on fait bénir les œufs de Pâques que l’on place au centre de la table. Les œufs de Pâques russes et ukrainiens sont de véritables œuvres d’art, aux motifs et aux couleurs très symboliques et géométriques, avec des représentations chrétiennes comme la croix, le Christ lui-même. D’année en année, certains seront conservés dans les familles. D’autres, durant le repas de Pâques, des œufs souvent peints en rouge, seront frappés sur l’œuf de son voisin, à qui se brisera le premier.Lire l’intégralité du texte du père Jacques Fournier

Quelle est la différence entre la résurrection et la réincarnation ?

Ceux qui croient en la réincarnation pensent que nous avons plusieurs vies et que nous préparons au mieux la vie suivante, jusqu’à la réalisation de toutes nos potentialités humaines. A l’inverse, les chrétiens pensent que la vie est unique et qu’après la mort , la communion profonde que nous avons avec Dieu arrive à son accomplissement. Nous restons nous-mêmes, avec notre propre corps, mais différents, libérés des contraintes physiques, avec un corps transformé, « transfiguré ». Dans cette vie éternelle, qui est le règne de l’amour, nous restons, dans la prière, en contact avec nos proches.

Jésus est-il vraiment sorti du tombeau ?

La question que tout le monde se pose ! Quand il arrive au tombeau, l’apôtre Jean voit et croit. Il le raconte. Jusqu’à son Ascension, Jésus est apparu de nombreuses fois à ses disciples. Beaucoup l’ont vu et reconnu, en ont témoigné avec force, jusqu’à en mourir. Croire en la résurrection de Jésus est un acte de foi, de confiance absolue en sa Parole et en ceux qui l’ont transmise. C’est croire que l’amour et la vie sont toujours plus forts que la mort. C’est enfin croire que, comme Jésus, nous ressusciterons après notre mort et que nous entrerons avec lui dans une autre vie.

Pourquoi allume-t-on un feu lors de la vigile Pascale ?

La Vigile pascale commence par la bénédiction du feu, à partir duquel sera allumé le cierge pascal. Jésus a déclaré dans l’Évangile qu’il était venu allumer un feu sur la terre (Lc 12, 49) ; lui seul peut baptiser dans l’Esprit Saint et dans le feu (Mt 3, 11). Malgré tout, le symbolisme du feu n’est pas souligné pour lui-même, mais au titre de la lumière dont il est la source vivante…
Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Pourquoi parle-t-on des cloches à Pâques ?

Pour expliquer l’absence de sonnerie pendant cette période, on a dit longtemps aux enfants que les cloches partaient à Rome. Le Pape les bénissait avant leur retour. On pourrait et on devrait leur dire la vraie raison de ce silence. Et pourquoi pas cette allusion à l’Église de Rome, cœur de l’Église universelle….Lire l‘intégralité du texte du père Jacques Fournier

Qu’est-ce que la messe chrismale ?

La Messe Chrismale reçoit cette appellation parce que c’est au cours de cette célébration que le Saint Chrême est consacré. Cette huile servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre. Chaque année, dans tous les diocèses du monde, prêtres, diacres et fidèles se réunissent pour célébrer la Messe Chrismale. Elle se célèbre normalement au matin du Jeudi Saint mais peut être anticipée.
Source : site liturgiecatholique.fr