Déclarations de l’évêque

  • Le code de bonnes conduites se dessine

    Mgr Luc Ravel et la commission” Mieux vaut tard” ont fait un point d’étape devant la presse, le mardi 2 juillet 2019, sur le processus lancé par l’archevêque de Strasbourg pour l’élaboration d’un code de bonnes conduites à mettre en place en sein du diocèse pour lutter contre le drame des abus sexuels au sein de l’Église.

  • L’appel à témoignages sur les abus sexuels dans l’Église

    Nous sommes sollicités, à juste titre mais à nouveau (encore !) pour relayer autant que faire se peut l’appel à témoignages de victimes d’abus sexuels commis par des clercs et religieux.

  • Message œcuménique de Pâques

    Le récent « forum des religions » qui s’est tenu à Strasbourg a posé la question : « La religion, à quoi ça sert ? ». Dans un monde où règne la compétition, la religion ne sert à rien : sauf à la réduire à une superstition, elle ne sert ni à réussir aux examens, ni à décrocher un emploi, ni à prospérer dans ses affaires.

  • 29 mars : une journée de jeûne et de prière

    À la suite de la lettre pastorale de Monseigneur Luc Ravel sur les abus sexuels, Mieux vaut tard, son ordonnance et mandat du 29 novembre 2018 publié dans Église en Alsace de janvier 2019, le conseil presbytéral ayant été entendu, il a été décidé que l’archidiocèse de Strasbourg vivrait une journée de jeûne et de pénitence, le vendredi 29 mars 2019.

  • Voeux de Mgr Luc Ravel : j’ai besoin de vous !

    Le jeudi 10 janvier à Mulhouse et le jeudi 17 janvier à Strasbourg, Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, après avoir reçu les vœux du diocèse prononcés par les diacres permanents, Philippe Marschal à Mulhouse, et Jérôme Mutin à Strasbourg, a adressé à son tour ses vœux aux catholiques d’Alsace, des vœux “enracinés sur l’expérience des rencontres pastorales vécues en 2018”.