Déclarations de l’évêque

  • Cinquième message à nos chers alsaciens et alsaciennes

    Personne n’est fait pour le confinement. Bien entendu, il y a les moines qui ont répondu à un appel et qui ont fait ce choix. Mais le sens de leur enfermement est clair : ils vont au désert pour chercher Dieu et se convertir tous les jours.

  • Quatrième message à nos chers alsaciens et alsaciennes

    Après deux semaines, les psy. ont remplacé les médecins sur les plateaux des TV. Dans les journaux, les conseils au confinement arrivent en rangs serrés : prennent la parole des commandants de sous-marins, des psychologues, des philosophes etc.

  • Message pour les prêtres à l’aube de la Semaine sainte

    Par de très nombreux échos, je sais combien vous avez accompagné le Peuple de Dieu en situation de confinement, dans la solitude pesante, dans la promiscuité lourde, dans la maladie douloureuse, dans le deuil éprouvant.

  • Vivons la Semaine Sainte !

    Nous voici entrés dans la Semaine Sainte, une semaine centrale pour notre foi chrétienne. Chaque année, nous avions à cœur de le faire à travers la procession solennelle des Rameaux, avant de participer à la Cène du Jeudi saint, d’écouter le récit de la Passion le Vendredi saint, de renouveler la foi de notre baptême à la Veillée pascale et de chanter à pleins poumons l’Alleluia du jour de Pâques.

  • Troisième message à mes chers alsaciens

    Après deux semaines, les psy. ont remplacé les médecins sur les plateaux des TV. Dans les journaux, les conseils au confinement arrivent en rangs serrés : prennent la parole des commandants de sous-marins, des psychologues, des philosophes etc.