Lourdes en Alsace : mot de l’Archevêque

Il n’est pas nouveau de prier Notre Dame de Lourdes devant la grotte … en Alsace !

Alors que les transports étaient moins fréquents et plus coûteux et avant que n’existent les écrans et la puissance du numérique que nous avons utilisés pendant le confinement, les chrétiens avaient déjà établi d’innombrables grottes de Lourdes dans leur paroisse, certaines grandeur nature.

Mieux qu’à travers un écran, ces représentations permettent toujours de rejoindre le message et la grâce de Lourdes à distance, alors qu’on ne peut pas s’y rendre. Mettons cet été à profit pour faire les choses autrement mais réellement.

Nos pèlerinages ayant été annulés, je vous invite à une démarche de pèlerin chez nous, le 15 août, la grande fête de Marie, mais selon la façon de faire des sanctuaires de Lourdes, en trois temps.

A partir de la messe en paroisse, allons vers une grotte de Lourdes proche, avec une procession l’après-midi sous le soleil de !’Eucharistie et avec nos malades, pour achever cette journée sous les étoiles, avec une procession mariale aux flambeaux. Ainsi nous aurons baigné dans la grâce de Lourdes.

Allons-y avec à l’esprit quelques convictions.

Vaincre nos peurs pour recommencer à vivre.

Sortir de soi et de chez soi pour rejoindre l’autre et le Tout-Autre.

Ne pas y faire cette démarche seul mais à plusieurs, en invitant un voisin ou un proche, surtout les personnes âgées et les malades. La prudence nous presse aussi de ne pas les laisser isolés.

Aller recueillir une grâce que Dieu promet à ceux qui humblement se confient à Lui.

Renouveler la consécration à Marie de nous-mêmes, de nos familles, de nos communautés, de notre diocèse, de la France.

Ce n’est pas la longueur du chemin ou l’exotisme du voyage qui font la valeur de notre démarche. Mais c’est le sentiment fort que Dieu est notre nécessaire et qu’il faut sortir du repli sur soi pour capter son Eau Vive.

Allons à la source !

Mgr Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg