Cercle de lecture à la médiathèque CEDIDOC

Le Cercle de lecture : une rencontre par mois !

 

Le Cercle de Lecture de la Médiathèque du CEDIDOC

vous attend

le jeudi 11 juillet de 12h15 à 13h30 environ

autour d’un grignotage gourmand.

 

A tous ceux qui aiment la littérature, dans la joie et la bonne humeur,

Venez partager vos coups de coeur, découvrir des auteurs,

vous laisser surprendre et vous détendre !

       Il n’y a ni thème, ni auteur, ni livre imposé.

      A chacun d’évoquer la page ou l’ouvrage qui lui plaît, en toute simplicité…

     Lieu : Médiathèque, 1er étage de la Maison Saint-Paul, 5 rue du Parchemin (suite rue des Juifs), Strasbourg

mediatheque@cedidoc.fr      03 88 21 24 26 (Pascale)

 

Cercle de lecture du jeudi 13 juin 2019

« Le Pays d’en Haut», Marie-Hélène Lafon : le lecteur se retrouve aux sources vives de la beauté dans la montagne du Cantal au sein du Parc naturel des Volcans d’Auvergne. L’auteur raconte un département de France, son enfance dans la ferme des parents, isolée de tout, son émerveillement devant la nature, l’aspect sauvage des paysages. Mais aussi le destin de la ruralité et la fin d’un monde. Bien écrit.

« L’homme qui tartinait une éponge », Colette Romanoff : Directrice d’une école de théâtre, l’auteure a accompagné son mari touché par la maladie d’Alzheimer pendant dix ans. Elle livre ici son témoignage. En pédagogue formidable, elle revient sur des situations où elle aurait pu mieux faire et mieux dire, propose des solutions et livre des clefs de communication. Un livre pragmatique.

« Louise amour », Christian Bobin : Jolie écriture qui aide à vivre. Simplicité, joie de vivre, capacité d’émerveillement… Tout est délicieux dans ce petit livre !

« La prière d’abandon – un chemin de confiance avec Charles de Foucauld, Mgr Jean-Claude Boulanger» : Il s’agit de commentaires de la prière « Mon père, mon père, je m’abandonne à toi » égrenés au fil des étapes de la vie du saint. Pas toujours facile ; on retiendra : « L’amour est le seul merci que Jésus demande ».

« On la trouvait plutôt jolie », Michel Bussi : Un thriller qui démarre avec du piquant. Le secret s’épaissit et l’on imagine une fin horrible. Mais l’auteur a l’habitude d’entraîner ses lecteurs très loin jusqu’à un rebondissement final heureux. Suspense…

« L’insomnie », Tahar Ben Jelloun : Au Maroc, un scénariste, grand insomniaque, se rend compte que lorsqu’il aide les personnes malades ou en fin de vie, malgré elles, à passer de vie à trépas – et il commence avec sa mère – il dort beaucoup mieux pendant une semaine, un mois, un an. Les situations cocasses se succèdent dans la frénésie et la peur d’être découvert… Distrayant.

« Une femme en contre-jour », Gaëlle Josse : L’histoire de Vivian Maier, américaine d’origine française, photographe de génie, inconnue de son vivant… Elle faisait de saisissants portraits de rue mais ne développait pas ses pellicules. Pourquoi ? La femme est un mystère dont l’auteure a su admirablement faire ressortir la psychologie en s’appuyant sur des documents et des interviews. Passionnant.

« Davidiennes – les femmes peintres de l’atelier de Jacques-Louis David (1768-1825) », Yaëlle Araba : David accueillera trois générations de femmes dans son atelier : les mondaines issues de l’aristocratie qui peignaient par plaisir et les artistes qui vivaient de leur talent. L’auteur évoque leurs efforts pour être reconnues et avoir le droit d’exposer dans les Salons réservés jusque-là aux hommes. Des portraits de ces femmes, des illustrations de leurs tableaux. Instructif.

« L’Art de perdre», Alice Zeneter : Le roman démarre en 1959 dans les montagnes de Kabylie. Le lecteur suit l’histoire d’une famille de harkis : la fuite, les camps de transit en France et l’installation dans une HLM en Normandie. Le père préfère oublier la terre natale mais comment les deux générations suivantes vont-elles la faire ressurgir du silence ?  10 Prix littéraires.

 

       

     Prochain rendez-vous du Cercle de lecture de la Médiathèque du CEDIDOC : Jeudi 11 juillet de 12h15 à 13h30

     Nous vous attendons !