Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Jubilé des 50 ans du diaconat permanent

Il y a 50 ans, le Concile Vatican II a demandé que soit rétabli dans l’Eglise catholique le ministère du Diaconat permanent. Cela répondait au souci de faire vivre l’Eglise en dialogue avec le monde et la société, par l’ordination d’hommes mariés ou célibataires recevant une mission de témoignage et de service dans leurs engagements professionnels, associatifs, etc.

Pour fêter ce jubilé des 50 ans, les services du diaconat permanent des diocèses de Strasbourg et de Freiburg en Allemagne proposent le samedi 20 juin 2015 de 9h à 16h une rencontre franco-allemande au Munsterhof à Strasbourg sur l’histoire et le présent du diaconat.

A 17h en la cathédrale de Strasbourg, Mgr Grallet présidera, avec tous les diacres permanents et leurs épouses des diocèses de l’est et des diocèses voisins d’Allemagne, une célébration eucharistique  solennelle d’actions de grâce, à laquelle tout le monde est invité.

Pour plus de renseignements : diaconat.catholique.fr/

Regardez les photos …

Être diacre permanent

Avec les prêtres et les évêques, et auprès d’eux, au sein de communautés paroissiales, d’une aumônerie en hôpital etc., les diacres sont le signe et le rappel que l’Église doit servir les hommes : « diacre », en grec, signifie « serviteur ». Si le prêtre est plutôt un ministre « généraliste », le diacre doit pouvoir pointer dans l’église les lieux de service prioritaires aujourd’hui… Ce ministère ordonné a aussi introduit dans notre Église la conjonction nouvelle des deux sacrements de l’ordre et du mariage, ce qui nourrit la réflexion sur les ministères et sur la place des hommes et des femmes dans la vie de l’Église.

Après l’ordination de trois nouveaux diacres, le 11 octobre dernier (et d’un quatrième au titre d’une congrégation religieuse quelques semaines plus tard), notre diocèse compte actuellement 78 diacres permanents.

Devenir diacre…

C’est d’abord se reconnaître appelé ! Il est de la responsabilité des communautés d’églises d’oser appeler au ministère diaconal. Peuvent être ordonnés des hommes mariés (35 ans accomplis, 10 années de mariage lors de l’ordination) ou célibataires (25 ans accomplis lors de l’ordination).

Le cheminement vers l’ordination comprend plusieurs étapes :

  • 2 années de discernement – y compris pour les épouses -, dans un groupe de recherche composé de plusieurs personnes Cette étape reste nécessairement marquée de discrétion (il n’y a encore aucun engagement, avant l’admission officielle à la formation).
  • puis 3 années de formation humaine, spirituelle, théologique, pastorale, liturgique… Les épouses y participent. En cours de formation et sur avis d’une Commission de discernement, a lieu l’admission officielle parmi les candidats, par l’évêque ;

– viennent ensuite l’ordination et l’envoi en mission et des formations complémentaires en cours de mission.

Tout au long de ces années, des récollections et des retraites viennent nourrir spirituellement la réflexion.

« Comment ne pas nous réjouir de la belle diversité ministérielle qui est devenue celle de notre Église : des prêtres, des diacres, des laïcs ou des religieux coopérateurs de la pastorale… N’est-ce pas un signe de la complémentarité des charismes et des fonctions si chère à saint Paul ? » (Mgr Grallet).

Service diocésain du Diaconat permanent – 15 rue des écrivains 67000 Strasbourg – 03 88 45 74 08 – diaconat@diocese-alsace.fr – https://catholique.alsace