Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Consécration de la Russie et de l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie

Monseigneur Ravel présidera vendredi 25 mars, solennité de l’Annonciation, la Messe pour la paix à 17h en la cathédrale de Strasbourg. L’archevêque de Strasbourg sera en union avec le Saint Père qui consacrera, au même moment à Rome, lors de la célébration qu’il présidera, l’Ukraine et la Russie au cœur Immaculé de Marie.

L’archevêque de Strasbourg invite tous ceux qui le souhaitent à participer à ce temps fort de Prière pour la Paix.

le Pape invite les évêques à s’unir à lui

La prière de la consécration au Cœur Immaculé de la Vierge sera prononcée par le Pape le vendredi 25 mars dans la basilique Saint-Pierre. L’acte sera réalisé en communion avec les Églises de tous les continents.

«Le Pape François a invité les évêques du monde entier et leurs prêtres à se joindre à lui pour prier pour la paix et pour consacrer et confier la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie.» C’est ce qui a été confirmé ce vendredi 18 mars par le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, répondant aux questions des journalistes.

Le Pape prononcera la prière le 25 mars prochain, fête de l’Annonciation, dans la basilique Saint-Pierre au cours de la célébration de la pénitence à 17 heures. Le même acte, le même jour, sera ainsi accompli par tous les évêques du monde. Le cardinal Konrad Krajewski, aumônier du Pape, l’effectuera à Fatima en tant qu’envoyé du Pape.

Déjà à l’angélus du 13 mars dernier, le Pape avait invité toute l’Église à prier: «Je demande à toutes les communautés diocésaines et religieuses de multiplier les moments de prière pour la paix». Lors de l’audience générale du 23 février, il a appelé à une journée de prière et de jeûne pour la paix en Ukraine le mercredi des cendres, en disant : «Que la Reine de la Paix préserve le monde de la folie de la guerre».

Texte de la Consécration

Les papes et la consécration au Cœur de Marie

Lors de l’apparition du 13 juillet 1917 à Fatima, la Vierge avait demandé la consécration de la Russie à son Cœur Immaculé, déclarant que si cette demande n’était pas accordée, la Russie répandrait «ses erreurs dans le monde entier, favorisant les guerres et les persécutions de l’Église». «Les bons, avait-elle ajouté, seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, diverses nations seront détruites».

Après les apparitions de Fatima, il y a eu divers actes de consécration au Cœur Immaculé de Marie : Pie XII, le 31 octobre 1942, a consacré le monde entier et le 7 juillet 1952, il a spécifiquement consacré la Russie au Cœur Immaculé de Marie par la Lettre Apostolique Sacro vergente anno, face à la situation difficile des chrétiens contraints de vivre dans un régime athée.

Paul VI en 1964 et Jean-Paul II en 1981, 1982 et 1984 ont renouvelé cette consécration pour tout le genre humain. Le Pape polonais, se référant à la demande de la Vierge à Fatima, le 25 mars 1984 sur la place Saint-Pierre, en union spirituelle avec tous les évêques du monde, a confié au Cœur Immaculé de Marie tous les peuples et «de manière spéciale… les hommes et les nations qui ont particulièrement besoin de cette consécration».

En juin 2000, lorsque le Saint-Siège a révélé la troisième partie du secret de Fatima, l’archevêque Tarcisio Bertone, alors secrétaire de la congrégation pour la Doctrine de la Foi, a souligné que sœur Lucie avait personnellement confirmé que l’acte de consécration accompli par Jean-Paul II en 1984 correspondait à ce que la Vierge avait demandé.

Le 25 mars prochain, le Pape François consacrera la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie, en communion avec les évêques du monde entier.