Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Mobilisation “Look Up”

14 organisations climat se mobilisent le 12 mars à Strasbourg

Alors que le dernier volet du 6ème rapport du GIEC fait état  » d’impacts climatiques plus précoces, rapprochés et graves qu’anticipés par les scientifiques  » et que les décideurs n’agissent pas en conséquence, Strasbourg Action Climat, le collectif d’organisations luttant contre le dérèglement climatique à Strasbourg, appelle à se rassembler le samedi 12 mars à 14h Place Kléber à Strasbourg pour replacer l’urgence climatique au cœur du débat public et médiatique.

Le rassemblement se déroulera en deux temps :

  • le premier sera l’occasion d’une action théâtralisée avec le concours des personnes qui auront rejoint le rassemblement, suivi d’animations sur la place et d’un appel à l’action immédiate.
  • le second, pour coller des affiches sur les panneaux d’expression libre pour que le Climat devienne enfin le sujet majeur de ces élections !

Le nom du rassemblement n’est pas un hasard. Le message porté par les signataires de ce communiqué de presse, fait écho au film “Don’t Look Up”, dans lequel les alarmes des scientifiques provoquent l’hilarité sur les plateaux de télévision et l’évitement des décideurs, à défaut de réactions appropriées.

Malheureusement, pour les spécialistes du dérèglement climatique, ce déni n’est pas une fiction mais au contraire, une réalité alarmante. Leurs constats implacables sur l’urgence à agir, basés sur des milliers d’études scientifiques, ne donnent lieu à aucune réaction à la hauteur de la part des décideurs. Pour le mouvement climat, il est temps de mettre fin à cette omerta sur le climat. Svitlana Krakovska, scientifique et membre du GIEC de nationalité ukrainienne, déplore par ailleurs que le rapport du GIEC allait devoir  » être dans les médias en concurrence avec une guerre  » [1].

Au vu de l’urgence climatique, les médias ont le devoir de faire du climat une priorité !

A moins d’un mois et demi de l’élection présidentielle, les questions climatiques n’ont droit qu’à une place très réduite. D’aprés une récente étude, elles représentent seulement 2,7% des sujets abordés par les candidats et les médias dans cette période électorale [2]. Sur plus de 9 heures d’antenne lors des débats de la primaire Les Républicains, seules 16 minutes ont été consacrées à la crise climatique et 10 secondes à la biodiversité [3].

Pour Zoé, porte-parole d’Alternatiba Strasbourg,  » toutes les personnes qui ont le devoir de choisir les sujets médiatiques et politiques doivent être tenues pour responsables de l’absence de traitement du climat dans de nombreux médias « .

En plus du climat, c’est de justice sociale qu’il faut traiter dans les médias et dans les programmes, tant les deux sont intimement liés. Pour le collectif   » Plus jamais ça  » [4], il n’y aura pas d’emplois sur une planète morte et la préservation de l’environnement ne se fera pas sans justice sociale. Par ailleurs, le patrimoine financier de 63 milliardaires français émet autant de gaz à effet de serre que celui de 50% de la population française : chiffre rappelant que les inégalités de contribution au changement climatique vont de pair avec les inégalités de répartition de la richesse.[5]

L’urgence climatique n’attendra pas 5 ans de plus !

Après un quinquennat perdu pour le climat, les Français veulent que ce thème soit remis au coeur des débats. Dans toutes les enquêtes d’opinion [6], l’environnement est une préoccupation centrale avec le pouvoir d’achat et la santé.  » Les dommages causés par le dérèglement climatique se font déjà ressentir aujourd’hui. Ce n’est plus une question de générations futures, cela se passe partout et maintenant. Chaque jour compte pour agir. Le 12 mars, nous donnerons à l’urgence climatique la place qu’elle mérite dans le débat public. » commente Bruno, co-animateur du collectif GCO NON MERCI.

Par ailleurs, Gaël porte-parole d’ANV-COP21 Strasbourg rappelle que  » Le projet en cours d’implantation d’un entrepôt Amazon à Ensisheim, au sud de l’Alsace, est un exemple proche de chez nous de l’inconséquence du gouvernement actuel : sur l’environnement d’une part en bloquant le moratoire sur la construction de ces entrepôts, sur la justice sociale d’autre part en soutenant activement l’implantation le géant américain champion de l’évasion fiscale, de la fraudeà la TVA et destructeur d’emplois « .

A Strasbourg, les organisateurs donnent rendez-vous à 14h, Place Kléber. Des rassemblements « Look Up » auront lieu partout en France le samedi 12 mars. La liste des associations, entreprises et collectifs participants partout en France.


[1] Svitlana Krakovska est une scientifique ukrainienne présente le 27 février à la conférence de l’ONU sur le climat. Source : Le Point.fr.
[2] Source : Baromètre UBM Onclusive pour L’Affaire du Siècle
[3] Source : Pacte du Pouvoir de Vivre
[4] Le Collectif Plus jamais ça regroupe des organisations syndicales et environnementales
[5] Source : Rapport Oxfam et Greenpeace  » Les milliardaires font flamber la planète et l’état regarde ailleurs  »
[6] Source: sondage IPSOS du Parisien “Dérèglement climatique : une préoccupation majeure pour 47 % des Français”

Approfondir votre lecture