Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Saint Nicolas et Mgr Ravel à Sengern

Le 4 décembre 2021, la communauté de paroisses du « Haut Florival » s’est rassemblée à Sengern, petit village montagnard niché au pied du Markstein (Haut-Rhin), afin de célébrer la fête patronale. Mgr Luc Ravel ainsi que le Saint Nicolas ont fait le déplacement pour l’occasion. Un magnifique temps de recueillement marqué par l’homélie de l’archevêque de Strasbourg.

Celle-ci était à destination des jeunes mais aussi des moins jeunes. Dans son message nous avons pu entendre :

« Les enfants, je suis habillé comme le Saint Nicolas mais il y a quelques différences entre nous :

• Je n’ai pas de barbe mais juste de la neige dans les cheveux.

•

Je ne m’appelle pas Nicolas mais Luc, qui est mon prénom de baptême.

• Je ne suis pas encore saint contrairement à saint Nicolas, donc nous allons essayer d’avancer ensemble vers la plénitude de l’Amour.

•Saint Nicolas vous ne le voyez qu’une fois l’an, alors que moi vous pouvez me rencontrer plusieurs fois car je vis à Strasbourg.

Mais comme saint Nicolas, je suis un évêque.

Un évêque n’est pas quelqu’un qui est forcément plus près de Jésus. Mais vous les enfants vous pouvez l’être, car vous avez un cœur ouvert, lumineux.

L’évêque et le prêtre ne sont là que pour vous donner Jésus, la Vie et pour s’opposer à tout ce qui éteint la vie.

Il n’y a plus que 19 jours jusqu’à Noël et Jésus fait le plus gros du travail pour arriver jusqu’à nous, mais le dernier pas c’est à nous de le faire.

Lorsqu’il frappe à notre porte, c’est à nous de faire les quelques pas pour la lui ouvrir.

Le premier pas, c’est Jean-Baptiste qui nous le montre à travers la parole de Dieu : nous sommes peut-être aujourd’hui la personne que Dieu a choisi de venir rencontrer. Personne ne peut dire qu’il n’est pas cette personne. C’est comme pour Bernadette ou la Vierge Marie, nous sommes disponibles pour Lui.

Le second pas nous le faisons à travers la prière afin qu’il nous fasse grandir dans son Amour, sa clairvoyance afin de discerner ce qui est important.

Quelque chose d’urgent n’est pas forcément important, il faut savoir discerner la taupinière de la montagne. »

De belles paroles à méditer en ces temps de crises et de cheminement vers Noël.

Et si nous ne devions retenir qu’une phrase, ce serait :

« Fais-moi grandir dans l’Amour, la Sagesse pour savoir ce qui est important dans la vie »

Bonne deuxième semaine de l’Avent !