Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Les lieux souvenirs de l’enfance de Charles de Foucauld à Strasbourg

Pour participer à la joie de la canonisation de Charles de Foucauld, François Muller, diacre et guide-conférencier, nous fait découvrir les lieux qui, à Strasbourg, racontent son enfance.

Naissance à Strasbourg, au 3 place Broglie. Place Broglie, l’imposante façade en grès rose de la Banque de France porte sur sa gauche une plaque commémorative mentionnant : « Ici s’élevait la maison où est né le 15 septembre 1858 Charles de Foucauld, ancien officier de cavalerie, explorateur du Maroc, missionnaire assassiné par les Sénoussistes le 1er décembre 1916 à Tamanrasset, Sahara algérien. » La Banque de France occupe en effet l’espace de quatre anciennes maisons.

L’immeuble appartenant au colonel Charles de Morlet, grand-père maternel de Charles de Foucauld, était le numéro 3 de la place. Sur une photo prise à l’époque allemande (aux alentours de 1900), on identifie bien l’immeuble situé entre celui du « Zahnarzt » (dentiste) à gauche (N° 2) et du magasin de vêtements pour hommes « Herren u. Knaben Garderoben » (N° 4).

Baptême à l’église Saint-Pierre-le-Jeune

Au milieu du XIXe siècle, l’église-collégiale Saint-Pierre-le-Jeune (aujourd’hui protestante), était partagée en deux parties : d’une part la nef, occupée par la paroisse protestante, et d’autre part le choeur, redonné au culte catholique par l’administration royale en 1682 et totalement fermé par un mur de séparation à hauteur du jubé.

Les habitants de la place Broglie dépendant de cette paroisse, Charles de Foucauld y est baptisé le 4 novembre 1858, en la fête de saint Charles, dans la chapelle de la Trinité de style gothique flamboyant, qui accueille aujourd’hui les fonts baptismaux protestants du XVe siècle, autrefois situés au fond de la nef. À l’époque de Charles de Foucauld, cette chapelle faisait partie de la paroisse catholique et abritait une cuve baptismale de  style baroque qui se trouve aujourd’hui à l’église de Stutzheim.