École théologique de printemps

Dans un univers incertain, quelle place pour une parole théologique ?

Les 7-8-9 avril 2021 à l’Université de Strasbourg en visioconférence

La pandémie de COVID-19 a imposé le confinement en France et dans de nombreux pays.

Le 1er confinement a supprimé toutes les manifestations religieuses et tous les événements liturgiques, y compris la célébration de la fête de Pâques et les célébrations des sacrements. Quelle a été la parole de l’Église durant la période difficile du premier confinement sur les sujets de société ? La parole sur Dieu est-elle réservée au dialogue personnel, exclue de la scène publique ? L’interdiction des signes religieux, le contrôle très strict des manifestations de croyance reflètent-ils une société devenue tolérante à toutes les croyances ou reflètent-ils une société qui s’accroche désespérément à un matérialisme centré sur la peur de la mort ?

Le 2e confinement a donné lieu à des « jauges » gouvernementales, à des prises de paroles sociétales et ecclésiales, à des recours auprès du Conseil d’État… Le respect de la liberté de culte et bien d’autres questions fondamentales de droit et de justice sont posées directement à la société et à l’Église aujourd’hui.

Les prises de parole théologique doivent-elles se contenter d’être « politiquement » correctes ou peuvent-elle avoir l’audace d’ouvrir notre humanité au goût et à la saveur de l’Évangile ?
Liturgie et sacrements, charité et société, individu et communauté, droit et justice…

Quelle place a ou devrait avoir une parole sur Dieu pour aider à repenser notre rapport aux autres (à la société), à notre environnement (à l’écologie), et à nous-mêmes (les questions de bioéthique).

En bref, la parole théologique est-elle destinée à la conscience intime de chacun ou a-t-elle également à voir avec les questions de société, les choix collectifs que les évolutions technologiques, environnementales et sociales (vieillissement de la population, crise économique, migrations, etc.) posent à nos sociétés ? Dans un univers incertain, la parole de l’Église sur les sujets de société est-elle être encore audible aujourd’hui ?

Responsable scientifique : Christine AULENBACHER • c.aulenbacher@unistra.fr • Tél. 06 10 34 50 32

En raison des consignes sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, la participation à l’École théologique de printemps se fera en DISTANCIEL par visioconférence, sur inscription préalable, en remplissant le lien EVENTO

Les personnes inscrites et/ou intéressées seront informées par mail du lien à suivre pour l’ensemble des conférences.

Cette information sera également diffusée sur le site de la faculté de théologie catholique de Strasbourg

Programme

Mercredi 7 avril 2021

9h00 : Accueil et ouverture (Denis FRICKER, doyen de la faculté de théologie catholique)

9h15 : Présentation de l’École théologique de printemps (Michele CUTINO, directeur de l’UR 4377)

9h30 – 12h30 : 1ère temps de recherche / formation

  • Daniel BLAJ – Directeur Service de catéchuménat (Diocèse de Strasbourg) : Paroles des autres et paroles pour soi dans l’initiation chrétienne des adultes. Une approche par l’activité.
  • Céline CLAUDE – Directrice du Service pour l’Évangélisation des Jeunes (Diocèse de Metz) : Passer de l’inquiétude à la quiétude. Actualité de la spiritualité salésienne en période de crise. Bertrand DUMAS (Mcf, Université de Strasbourg – Directeur de l’IPR) : Oser jouer encore. Du rapport entre théologie, légèreté et joie.

14h-17h 30 : 2e temps de recherche / formation

  • François CASSINGENA – TREVEDY (osb. Institut Catholique de Paris) (En visioconférence) : Leçons théologiques et spirituelles d’une crise sanitaire.
  • Christine AULENBACHER (Mcf-Hdr, Université de Strasbourg – Responsable de la Recherche à l’IPR) : Le « huitième sacrement » : l’accomplissement d’un signe dans l’épaisseur de l’humanité.
  • François-Xavier AMHERDT (Pr, Université de Fribourg en Suisse) : La parrèsia homilétique. Pour une prédication audacieuse en prise sur la réalité existentielle et sociale.
  • Esther FALCON (Doctorante en théologie et sciences religieuses– Université de Strasbourg). : Le sens d’une recherche doctorale en période de Covid.

18h15 à 19h45 – CONFÉRENCE/DÉBAT GRAND PUBLIC | Henry QUINSON (Conférencier | Marseille) : L’hypothèse d’un monde adulte, question théologique.

Jeudi 8 avril 2021

9h00 : Accueil

9h15-12h30 : 3e temps de recherche / formation

  • François NAKATALA (Docteur en théologie, Chercheur associé UR4377 – Université de Strasbourg) : Le désir de Dieu et le service du prochain. Une éthique à actualiser pendant le temps du coronavirus.
  • Cécile ENTREMONT (Psychologue clinicienne, Docteure en théologie – Université de Strasbourg) : Pour une spiritualité de la Vie : exemple d’une contribution de la théologie à l’écologie
  • Paule ZELLITCH (Théologienne. Faculté jésuite de Paris. CETAD, Institut catholique de Paris., Présidente de la Conférence des baptisé.e.s). : La CCBF : un lieu d’Église où la parole de chaque baptisé.e a toute sa place d’avenir.

14h-17h : 4e temps de recherche / formation

  • Bernard XIBAUT (Chancelier – Archevêché de Strasbourg) : La Covid, ou quand le droit de l’Église est pris en défaut.
  • François WERNERT (Mcf-Hdr, Université de Strasbourg) : La gestion de la pandémie par l’Église catholique de France comme révélateur.
  • René FISCHER (Supérieur du Grand Séminaire de Strasbourg). : « De quoi discutiez-vous en marchant ? ». Face à une parole incertaine, l’être-là du compagnon de route.

18h15 à 19h45 – CONFÉRENCE/DÉBAT GRAND PUBLIC | Pr. Philippe LEFEBVRE (Université de Fribourg) : La Bible comme départ et nouveau départ. Reprendre les choses « depuis le commencement ».

Vendredi 9 avril 2021

9h00 : Accueil

9h15-13h : 5e temps de recherche / formation

  • Séverin Yaovi VOEDZO (Docteur en théologie, Chercheur associé UR4377 – Université de Strasbourg) : L’émergence de dévotions populaires : un « antidote » à la COVID-19 » ?
  • Christophe SPERISSEN– Directeur du Service de catéchèse (Diocèse de Strasbourg) : La créativité en catéchèse : quel statut, quels critères en période de crise ?
  • Élisabeth CLEMENT (Diocèse de Strasbourg – Service pastorale des familles) : Accompagnement pastoral des couples en temps de crise et perspectives.

12h30/13h : Conclusions et prospectives pour la recherche et la formation en théologie pratique et pastorale Christine AULENBACHER, Mcf-Hdr, Responsable de la recherche à l’IPR | Bertrand DUMAS, Mcf, Directeur de l’IPR.