Sainte Odile entre dans l’histoire de … la philatélie

Pendant deux jours (3-4 juillet), le Mont Ste Odile s’est transformé en bureau de Poste à l’occasion de l’opération « 1er Jour » du timbre Ste Odile.

C’est avec beaucoup de ténacité que le président de l’amicale philatélique de Dorlisheim a sollicité La Poste pour émettre un timbre à l’effigie de Ste Odile.

Initié en 2017, ce n’est qu’au bout de la troisième demande que le projet s’est concrétisé en apparaissant dans les colonnes du Journal Officiel un beau jour de décembre 2019.

A la veille de son Jubilé, Ste Odile ferait partie du club très prisé des 60 nouveaux timbres de l’année 2020 sur les 800 demandes présentées à La Poste.

En ce matin du 3 juillet, il flottait donc un petit air de fête à l’entrée du sanctuaire du Mont Ste Odile encadré par les stands des professionnels de La Poste vendant les planches d’un nouveau format de 15 timbres et des philatélistes passionnés de Dorlisheim vendant les enveloppes « premier jour ».

« C’est le premier événement heureux que nous vivons au Mont depuis toute la période de confinement », soulignait le père Christophe Schwalbach, recteur. Parmi les élus présents, Claude Deybach, maire d’Ottrott insistait sur le fait que « ce timbre est le témoin d’une histoire. Mais il restera à partir de maintenant dans l’histoire car il traversera les décennies ».

Les collectionneurs seront heureux de découvrir ce timbre.

Sur la moitié gauche, Ste Odile est représentée de manière traditionnelle avec la crosse et le livre, faisant face sur la moitié droite au patrimoine architectural du Mont.

Il y aurait en France 2 millions de collectionneurs ! Ils ne pourront pas tous profiter des 700 000 timbres émis.

Si vous êtes collectionneur, dépéchez-vous !

Approfondir votre lecture