Le Jubilé de sainte Odile se prépare …

Une douzaine de responsables pastoraux se sont retrouvés le 21 février au pied du Mont Sainte-Odile, par une belle et froide matinée d’hiver, à l’invitation de l’équipe de préparation du Jubilé.

Au programme, la présentation des différentes propositions pastorales pour accompagner les pèlerins sur les pas de la patronne de l’Alsace pendant l’année jubilaire. Une journée de repérage pour ceux qui seront chargés d’organiser, dans leurs zones respectives, les différents rassemblements déjà fixés dans le calendrier des festivités.

C’est sur le parking proche de l’abbaye de Niedermunster que le rendez-vous a été fixé, lieu de départ pour tous les pèlerins qui feront l’ascension vers le tombeau de sainte Odile.

Guidés par Adrien Wendling, coopérateur de la pastorale, et Christophe Schwalbach, recteur, les apprentis pèlerins ont marqué une première étape autour des ruines de la première abbaye.

Occasion de faire une halte dans la chapelle St-Nicolas, ouverte exceptionnellement par Adrien, tout fier de sortir de sa poche l’énorme clef de l’édifice restauré au XIX° siècle.

Après cette première découverte commençait une marche dans la forêt, sur des sentiers quelquefois défrichés récemment pour faciliter la progression des pèlerins et passant tout prêt d’arbres coupés ou déracinés par une tempête récente.

Au bout de quelques minutes, la petite troupe est arrivée à la source dite de Sainte-Odile, si importante pour tous ceux qui viennent chercher habituellement là une grâce de guérison et lieu emblématique également tout au long de ce Jubilé.

Si plusieurs animatrices de zone étaient a priori inquiètes devant la perspective de l’ascension, c’est avec beaucoup de satisfaction que tout le groupe est arrivé sans difficulté au sommet du Mont dans la cour de la basilique. « Tout le monde peut donc y arriver », déclara avec soulagement une responsable, heureuse de constater que cette marche jubilaire n’était donc pas impossible.

Mais pas le temps de profiter du ciel bleu et de la vue sur la plaine d’Alsace depuis le belvédère ! C’est autour d’une table dans la salle des évêques que tous se sont retrouvés rapidement pour découvrir le programme spirituel présenté par Adrien et le père Christophe.

Les pèlerins auront le choix entre cinq chemins de foi. Chemin du Baptême (en lien avec la source), chemin du Pardon (en lien avec le sacrement de la Réconciliation), chemin de la charité, chemin de la prière et chemin de l’Eucharistie (en lien avec l’Adoration perpétuelle depuis 1931).

Des chemins qui s’enracinent dans la vie de foi de sainte Odile et qui rejoignent la vie des chrétiens d’aujourd’hui. Un carnet du pèlerin permettra à chacun de choisir et de vivre l’un ou/et l’autre de ces chemins le temps d’une journée, en lien avec la Parole de Dieu.

Ce Jubilé de la mort de Sainte Odile se fera autour du tombeau dont la porte deviendra « porte du Jubilé ». Un lieu particulièrement symbolique lors des trois grands rendez-vous de l’année : ouverture du Jubilé le lundi de Pâques 13 avril (départ de Niedermunster avec une chasse aux œufs pour les enfants) ; la grande célébration d’été le 5 juillet et la clôture pour la fête de Ste Odile le 13 décembre.

Même si, pour chaque zone, il reste encore beaucoup de choses à organiser, chacun est reparti satisfait de cette journée en se disant que « le Jubilé, c’est possible !».

Le Jubilé de sainte Odile se prépare …