Grand « caté » de Noël

Cent trente enfants du Doyenné de Hirsingue se sont retrouvés pour vivre un temps de catéchèse. Joie, chants et échanges ont animé cette rencontre quelques jours avant de la fête de la Nativité.

Cette rencontre qui a eu lieu le mercredi 18 décembre à la salle Nathan Katz de Waldighoffen est une première. Elle concernait les enfants du doyenné d’Hirsingue se préparant à la première des communions, en première et deuxième année de parcours. Se sont rajoutés à l’équipe, des parents et grands-parents pour l’accompagnement des enfants.

Le grand caté de Noël a permis à l’ensemble des enfants de se retrouver et de découvrir ce qu’ils ont en commun : ils cheminent vers le même sacrement et ils sont tous réunis autour du Christ.

La journée a commencé par un échange avec les enfants sur les signes montrant l’approche de la fête de la Nativité. A côté de la croix et de la Bible était posée une couronne de l’Avent rappelant que Jésus est la lumière. Des crèches étaient exposées : en bois, en céramique, en papier.

Après la lecture de l’Évangile par le père Sébastien, les enfants se sont réunis en petits groupes pour échanger sur la Parole de Dieu et l’écho qu’ils en perçoivent dans leurs vies. Cela à partir du parcours « Dieu fait pour nous des merveilles » des Éditions MEDIACLAP.

Après la pause, les enfants ont dansé la chorégraphie de la chanson « Merveilles de Dieu », ainsi que l’Alléluia » du parcours.

Puis les enfants ont réalisé une boite de prières et ont assisté à avec une démonstration faite par un des enfants. À la question « est-ce que c’est difficile de prier ? », les enfants ont répondu en cœur : « non ! ».

Par sa transparence, la boite de prières stimule la vue. En la secouant, elle stimule l’ouïe et en piochant une prière, le toucher. Pour compléter les cinq sens, les enfants ont reçu des clémentines et des papillotes.

La rencontre a été richement rempli de joie et de chants. Cette belle expérience, qui a été rendue possible grâce au soutien de la mairie de Waldighoffen et de commerçants locaux, sera sans aucun doute appelée à se renouvelée.