Festival À Cœurs Battants

Troisième édition le 2 et 16 novembre 2019 à Strasbourg et Colmar

Né en 2017 à l’initiative de la harpiste Pauline Haas, le festival À Coeurs Battants, est une manifestation à vocations culturelle et humaine.

Chaque année, la programmation éclectique et exigeante bouscule les codes, mêlant différentes disciplines artistiques, allant à la découverte de répertoires méconnus.

Dans un souci de transmission et afin de mettre en avant le corps professoral, le festival invite chaque année, de jeunes élèves et étudiants de conservatoires et écoles de musique de la région, à intégrer les concerts, partageant, ainsi, la scène avec des artistes confirmés et reconnus.

Dès sa deuxième édition, le festival À Coeurs Battants s’est associé à l’Association Adèle de Glaubitz, et s’engage à reverser l’intégralité de ses bénéfices à l’Institut Saint-Joseph de Colmar.

Réservations et renseignements :

  • Strasbourg : a.coeurs.battants@gmail.com – 0695778162
  • Colmar : salle.europe@colmar.fr – 0389305301

Tarifs :

  • Plein : 12€
  • Élèves et étudiants des écoles de musique et conservatoires : 5€
  • Gratuit : pour les moins de 8 ans

Programmation

Bach to the future

L’art de la fugue revisité

Samedi 2 novembre à 20h30, Église protestante du Temple Neuf de Strasbourg

Source d’inspiration inépuisable, énigme éternelle, mathématique musicale, l’Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach, ne cesse d’intriguer et de passionner.

Commencé probablement en 1740, Bach y travaillera jusqu’à sa mort, dix ans plus tard, la laissant aux générations futures, comme un testament inachevé.

Le festival A Cœurs Battants, vous propose de (re)-découvrir l’Art de la Fugue, revisité par des instruments inventés bien après la mort du compositeur: ondes Martenot, marimba, harpe classique, Beatbox et musique assistée par ordinateur, se succèderont, se mêleront, pour offrir à l’auditeur, une écoute nouvelle.

Un clavecin tout de même, fera entendre sa voix, tel un retour aux sources.

Caroline Ehret, Jacques Tchamekerten, Monique Pierrot, Thomas Bloch (ondes Martenot), Tioneb (beatbox), Trio BAKA (percussions), Louise Acabo (clavecin), Guido Pedicone (musique assistée par ordinateur), Pauline Haas (harpe)

Moi !

Spectacle original créé par les troupes de théâtre de musique et de danse de l’Institut Saint-Joseph, avec Emmanuelle Charron, Yolaine Terren, Marie-Eve Klein, Pauline Haas et Thomas Bloch

Samedi 16 novembre à 20h, Espace culturel Europe de Colmar

Et si j’étais moi?

Facile à dire ! À l’heure où les apparences et l’individualisme régissent notre société, c’est le défi qu’ont accepté les jeunes des ateliers de théâtre, de musique et de danse, de l’Institut Saint-Joseph de Colmar, entourés par leurs éducateurs et professeurs et des musiciens professionnels.

Explorer assumer et réinventer les profondeurs de son identité, voici la trame de cette création originale, onirique et poétique.

Loin des regards, des clichés et des faux-semblants, tombons les masques !

Alors venez tel que vous êtes, nous ferons le reste !

Nous les soutenons

L’Association Adèle de Glaubitz

L’Association Adèle de Glaubitz est une association régionale à but non lucratif.

Elle est gestionnaire de plusieurs établissements et services médico-sociaux répartis sur 8 sites en Alsace.

Elle compte 1400 salariés et accueille plus de 2000 personnes en situation de handicap ou de difficultés sociales, de l’enfant à la personne âgée.

L’Institut Saint-Joseph de Colmar est l’un des 8 sites de l’Association Adèle de Glaubitz. Il est constitué de plusieurs établissements et services :

  • L’Institut Médico-Educatif qui accueille 93 jeunes de 5 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle de légère à moyenne avec ou sans troubles associés. Un internat de 36 places compose également l’IME,
  • Le Service d’Education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) qui accueille 30 jeunes de 5 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle de légère à moyenne avec ou sans troubles associés,
  • Le Foyer pour Adultes Travailleurs Handicapés (FATH) qui accueille 45 personnes en situation de handicap dans 45 studios ou F1,
  • La Plateforme Autisme qui accompagne 20 enfants présentant des Troubles du Spectre de l’Autisme avec ou sans déficience intellectuelle âgés de 3 à 20 ans

« L’Institut Saint-Joseph et plus globalement l’Association Adèle de Glaubitz, est très attaché à son éthique, elle place au coeur de sa réflexion et de son action, la personne dans sa globalité.

Son ambition est « d’aider des personnes en difficulté à pouvoir vivre une espérance » dans un engagement « qui se fonde sur le respect de la personne dans son individualité et son mystère, son droit à la vie, sa dignité et sa liberté ».

Si l’accompagnement médico-social proposé par l’Institut Saint-Joseph est mené à travers ce principe éthique, nous sommes aussi persuadés que l’accès à la culture et l’ouverture au monde qui nous entoure est un levier essentiel d’épanouissement, de développement de la citoyenneté et de liberté.

Notre projet d’établissement porte les valeurs de l’ouverture au monde, aux autres.

Il fait de l’inclusion sous toutes ses modalités un cheval de bataille pour mettre en exergue les talents et potentiels des personnes accueillies.

Le Festival « À coeurs battants » est une magnifique opportunité pour relever ensemble ce défi ! »

Céline Rossi-Lévêque, Directrice de l’Institut Saint-Joseph de Colmar

Contact pour l’Association : Blandine Becker • becker.dg@glaubitz.fr • 03 88 21 27 23 • www.glaubitz.fr