Festival européen Voix étouffées

Organisé par le Forum Voix Étouffées – CEMUT, une des principales structures européennes d’études et de diffusion d’oeuvres des compositeurs qui furent victimes du nazisme, le Festival propose la redécouverte des oeuvres de compositeurs proscrits sous les totalitarismes du XXème siècle.

Seul festival de son genre en Europe, par sa taille, ses ramifications dans une quinzaine de pays de l’Union Européenne, et le soutien qu’elle reçoit de cette dernière, le festival se veut être un incubateur pour les formations musicales de tous ordres souhaitant diffuser cette musique d’exil.

Cette 9ème édition se poursuit avec les musiciens européens, artistes invités au festival, dans le but d’essaimer dans le milieu professionnel la conviction qu’il faut jouer cette musique d’exil, non seulement parce qu’elle est le produit de phénomènes politiques d’une violence singulière qui demande réparation, mais aussi parce que cette musique est intrinsèquement digne de figurer dans le répertoire des concerts au même titre que celles qui sont régulièrement présentées.

Ce Festival itinérant regroupe 21 partenaires dans 13 pays membres de l’UE.

Il propose un programme de concerts et de rencontres en France de septembre à octobre 2019.

Deux rendez-vous à Strasbourg

  • Café d’hiostoire au Café Brasserie Le Michel le samedi 12 octobre à 15h : Voix étouffées du 3ème Reich autour du livre d’Amaury du Closel
  • ainsi qu’une Table ronde avec la LICRA Bas-Rhin le samedi 15 octobre à 18h : L’antisémitisme aujourd’hui à l’Auditorium de la Cité de la musique et de la danse.

Rendez-vous en Alsace

  • dimanche 13 octobre 2019 / 17h00 / Strasbourg Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse
    • Egon Wellesz Sonette der Elizabeth Barrett Browning
    • Karl Amadeus Hartmann Concerto funèbre
    • Arnold Schönberg La Nuit transfigurée
  • mardi 15 octobre 2019 / 20h00 / Strasbourg Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse
    • Arvo Pärt Adam’s Lament
    • Bohuslav Martinu Sinfonietta giocosa
    • Kurt Weill Symphonie n°2
  • vendredi 18 octobre 2019 / 20h00 / Orschwiller Église Saint-Maurice
    • Gustav Mahler Lieder eines fahrenden Gesellen
    • Alexander von Zemlinsky Six Lieder op.13
    • sur des poèmes de Maurice Maeterlinck
    • Franz Schreker Symphonie de chambre

Contact: guymette gloanec • +33 664 746 225 • voixetouffees.org

FORUM VOIX ÉTOUFFÉES

Qui se souvient aujourd’hui de Viktor Ullmann, Karol Rathaus ou Franz Schreker?

A qui parlent encore les noms d’Alfred Tokayer, Stefan Wolpe, Erich Zeisl ou Aldo Finzi?

Certains de ces compositeurs jouaient pourtant un rôle important sur la scène musicale européenne avant l’arrivée du nazisme au pouvoir, et ont laissé des oeuvres parmi les plus importantes du patrimoine musical mondial.

D’autres, encore en début de carrière, ne virent jamais s’accomplir les promesses de leur talent. Parmi les victimes du Troisième Reich, le cas de ces « voix étouffées » revêt de fait un caractère unique.

Représentant de courants esthétiques très divers et majoritairement juifs, ils furent contraints à l’exil ou déportés en raison du caractère supposé « dégénéré » de leur musique.

Le Forum Voix Étouffées – CEMUT est l’une des principales structures d’étude et de diffusion d’oeuvres des compositeurs victimes des dictatures européennes, en particulier du nazisme. Pour cette 9 ème édition le Festival itinérant regroupe 21 partenaires dans 13 pays membres de l’UE.

Il comporte six concerts en France de septembre à octobre 2019, un concert à Lisbonne en partenariat avec le prestigieux orchestre Metropolitana.

Puis un colloque international et un concert à Bruxelles en novembre 2019 en partenariat avec la Fondation Auschwitz.

Des actions pédagogiques et un concert à Vilnius (Lituanie) dans le cadre du festival Pax & Bonum suivront un concert avec l’orchestre Philharmonique de Pardubice (République Tchèque).

Nous collaborons avec les centres culturels tchèque, italien et français en Autriche ainsi qu’avec le Forum Culturel Autrichien

Le travail de réhabilitation de ces compositeurs n’en est toutefois qu’à ses débuts. Leur redonner une voix nécessite encore un travail intense de redécouverte et de diffusion, d’identification (qui sont-ils?) et d’évaluation (que valent leurs oeuvres?) : au-delà des conditions mêmes de leur disparition – si terribles fussent-elles -, le travail mémoriel n’a de sens que s’il permet en effet de faire surgir de l’oubli des  compositeurs dont l’universalité créatrice aurait dû les maintenir – si ce n’avait été les circonstances – au coeur de la vie musicale mondiale.

Leur rendre cette justice est tout l’objet du Forum Voix Étouffées, fondé en 2003 par le chef d’orchestre et compositeur Amaury du Closel.

Le Festival européen s’inscrit dans le projet soutenu par l’Union européenne intitulé Politisation de la musique et montée des régimes autoritaires en Europe 1918-1938.