Voter pour une Europe de la Fraternité

Entre le 23 et le 26 mai prochains, les citoyens des 27 pays de l’Union européenne, les Britanniques ne devant pas y participer, doivent élire les 705 députés du nouveau Parlement européen.

Les Français se déplaceront vers les urnes le dimanche 26 mai pour élire les 79 parlementaires français au scrutin proportionnel.

Les craintes d’une désaffection des bureaux de vote sont nombreuses. Elles reflètent un désenchantement accentué face au projet européen qui s’accompagne d’une montée des courants nationalistes opposés à la construction européenne.

Parce que l’Alsace est le cœur de l’Europe, le symbole de la réconciliation, le siège d’importantes institutions européennes, de nombreuses organisations chrétiennes, réunies dans une plateforme de pastorale européenne « Au service de l’Europe », en concertation avec l’archevêque de Strasbourg, Mgr Luc Ravel, appellent, avec lucidité et courage, à contribuer à la création d’une Europe de la fraternité et de la paix.

Relancer le projet européen exige de placer la personne au centre du projet et non comme un simple consommateur ou bénéficiaire des politiques européennes », estime les signataires de l’appel.

Ils invitent les citoyennes et les citoyens à rendre possible, par leur vote, la construction d’une Europe de l’unité dans la diversité, une Europe inclusive et sociale, une Europe résolument écologique, une Europe qui rapproche les peuples.

Une Europe de la liberté et de la paix est possible, le vote du 26 mai invite à s’y engager.

Déclaration de la Plateforme diocésaine de pastorale européenne « Au service de l’Europe »

Message du Conseil Permanent de la CEF sur l’Europe

Approfondir votre lecture

  • L’Europe Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

    Le samedi 30 mars, les Mouvements d’action catholique du Haut-Rhin se retrouveront pour un après-midi de partage, d’échange et de débat autour du thème de l’Europe.