Appel des Conférences épiscopales à la COP 24

Dans le contexte d’un récent rapport des Nations Unies sur le besoin urgent d’élaborer des politiques limitant le réchauffement de la planète à 1,5 degré, Mgr. Jean-Claude Hollerich SJ, président de la COMECE, ainsi que tous les autres présidents des conférences épiscopales continentales, appelle les responsables politiques à œuvrer en faveur d’une mise en œuvre ambitieuse de l’Accord de Paris.

Ils demandent à la COP24 de marquer un jalon sur la voie tracée en 2015 à Paris.

En promouvant les messages véhiculés par l’Encyclique Laudato Si’, les dirigeants de l’Église du monde entier appellent à mettre en œuvre des actions ambitieuses et immédiates pour faire face aux effets dévastateurs de la crise climatique.

Dans leur déclaration, les conférences épiscopales de tous les continents exhortent les dirigeants du monde à résister à la tentation de rechercher des solutions à court terme sans s’attaquer aux causes profondes ni aux conséquences à long terme.

L’appel est basé sur les principes d’urgence, de justice intergénérationnelle, de dignité humaine et de droits de l’homme, et demande la mise en place de politiques comprenant les éléments suivants:

  • maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 ° C;
  • passer à des modes de vie durables;
  • respecter la connaissance des communautés autochtones;
  • mettre en œuvre un changement de paradigme financier conforme aux accords mondiaux sur le climat;
  • transformer le secteur de l’énergie en mettant fin à l’ère des combustibles fossiles et en passant aux énergies renouvelables;
  • repenser le secteur agricole pour veiller à ce qu’il fournisse des aliments sains et accessibles à tous, en mettant l’accent sur la promotion de l’agroécologie.

L’appel a été dévoilé aujourd’hui à Rome et signé par

  • Mgr. Jean-Claude Hollerich (Président de la COMECE),
  • le Card. Angelo Bagnasco (Président du CCEE),
  • le Card. Oswald Gracias (Président de FABC),
  • Mgr. Peter Loy Chong (Président de FCBCO),
  • Mgr. Gabriel Mbilingi (Président de SECAM),
  • et Card. Rubén Salazar Gómez (Président de CELAM).