Lettre au Ministre sur l’enseignement religieux dans le secondaire

L’Église catholique d’Alsace et l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine ont écrit au Ministre de l’Éducation nationale, Monsieur Jean-Michel Blanquer, pour lui demander d’expérimenter puis d’évaluer le projet de création d’une nouvelle modalité de l’enseignement religieux dans le secondaire, collèges et lycées, en Alsace, dès la rentrée scolaire prochaine.

Visant une éducation au dialogue interreligieux et interculturel, tout le nom du programme, EDII, ce projet associe également les cultes israélite, musulman et bouddhistes présents en Alsace.

L’ensemble du dossier de présentation de cette modalité est disponible en téléchargement au format pdf

Ce courrier, signé par l’ensemble des autorités religieuses concernées en Alsace, est également soutenu par une vingtaine d’élus alsaciens.

Mgr Lagleize, évêque de Metz, qui ne souhaite pas introduire cette modalité dans son diocèse, ne l’empêche pas du moment qu’elle reste circonscrite à l’Alsace.

Les autorités religieuses des cultes en Alsace réaffirment leur demande d’expérimenter la modalité d’Éducation au dialogue interreligieux et interculturel (EDII)

Lettre ouverte au Ministre de l’Education nationale

Mgr Ravel précise son point de vue sur ce parcours

Approfondir votre lecture

  • Enseignement religieux : pas de polémique

    Suite à une information parue dans la presse, faisant entendre que le projet de création d’une modalité d’enseignement religieux du secondaire visant l’éducation au dialogue interreligieux et interculturel (EDII) pouvait être étendu au delà de l’Alsace et concerne la Moselle, Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, a transmis à la presse son désaccord affirmant que son diocèse ne partage absolument pas cette perspective d’un cours interreligieux.