Grande Quête diocésaine

Une Église unie au service des générations nouvelles

Chers frères et sœurs,

« Le don comme dîme de la gratitude ». La constance, la générosité dont font preuve les fidèles de notre Église d’Alsace offrent chaque année une belle illustration à cette magnifique expression : « Aime avec tes biens ».

C’est, quelle que soit l’importance du don, reconnaître le service éminent rendu par les personnes qui oeuvrent dans les mouvements, les services, les associations soutenus par le diocèse, pour que jamais  ne s’estompe ou disparaisse l’annonce de la Bonne nouvelle.

Or, nous mesurons bien, année après année, que la générosité et l’activité de notre Église doivent s’adresser avec une force croissante aux nouvelles générations.

Pour qu’elles s’engagent davantage encore, pour qu’elles nous rejoignent et trouvent l’accueil et le message dont elles ont soif, pour qu’elles-mêmes prennent la parole avec leur Église sur les questions d’actualité essentielles pour l’avenir de nos sociétés.

Pour qu’elles sachent elles aussi aimer l’Église et les chrétiens missionnaires en leur donnant, au fil de leur propre entrée dans la vie active, les moyens matériels indispensables.

C’est pourquoi en 2019 le diocèse poursuivra activement la recherche de nouveaux modes d’action et de communication, la modernisation de ses procédés, pour la proclamation vivante et forte du message de l’Évangile.

J’ai souhaité et soutiens attentivement l’émergence d’une nouvelle radio chrétienne en Alsace, RCF, en collaboration avec nos frères protestants ; elle utilise les technologies d’avenir.

C’est aussi pourquoi je souhaite que se tienne dans notre diocèse un grand synode participatif de la jeunesse chrétienne.

Le succès des pèlerinages qui mêlent tous les âges ne se dément pas non plus, et je rappelle que nous préparons en 2019, pour 2020, le Jubilé au Mont Sainte-Odile.

Le diocèse finance bien d’autres projets dynamiques, très importants pour fonder l’avenir ; et pourtant, le produit de la Grande Quête diminue chaque année : en 2020 il nous faudra en rénover l’architecture et les procédés.

Mais pour l’heure, mobilisons-nous, mieux et d’abord pour notre jeunesse !

Mgr Ravel, Archevêque de Strasbourg

Écoutons Mgr Luc Ravel interviewé par Marc Larchet

Quelques chiffres

Sur les 9242 donateurs, il y a :

  • 166 nouveaux donateurs avec un don moyen de 189 €
  • 366 ont versé par Internet avec un don moyen de 166 €
  • 146 donnent par prélèvement avec un don moyen de 232 €

 

  • 5327 sont domiciliés dans le Bas Rhin
  • 3855 sont domiciliés dans le Haut Rhin
  • et 60 hors Alsace

Et pourtant, comme le démontre le graphique ci-dessous, le produit des quêtes a chuté de façon inquiétante. À nous, à vous, c’est urgent, de recruter de nouveaux donateurs dans la jeune génération de catholiques, parmi les 25-50 ans, et de les fidéliser.

Développons la collecte pour l’avenir du catholicisme en Alsace !