Film : Tout là-haut

Serge Hazanavicius réalise avec Tout là-haut son premier film. Passionné de montagne et de ski extrême, il raconte une magnifique histoire de transmission.

Rencontre avec Serge et Vincent Elbaz, son comédien.

Tout là-haut est un film rare par son intégrité dans sa réalisation. Tout est vrai, les tempêtes, les crevasses, les descentes à couper le souffle, aucun artifice pour ce long métrage qui fut durant son tournage une exceptionnelle aventure humaine.

Scott est un jeune rider au talent exceptionnel. Il a pour ambition d’être le premier à descendre le couloir impossible du Hornbein en haut du Mont Everest. Il rencontre à Chamonix, la capitale de la haute montagne, Pierrick un as du Free-Ride qui après avoir perdu dans une avalanche son meilleur ami, a arrêté les courses extrêmes.

Ensemble, en se découvrant et se transmettant savoir et énergie, ils vont atteindre leur objectif de monter sur le toit du monde…

Les images, du massif du Mont Blanc à l’Himalaya, sont magnifiques, les descentes impressionnantes mais ce film est d’abord le récit de relations humaines vraies et basées sur l’amour.

Serge Hazanavicius a sollicité des acteurs qu’il connaissait bien même s’ils n’avaient aucune expérience de la montagne : Kev Adams, le jeune humoriste idolâtré par les ados, est son protégé, il a mis en scène ses derniers spectacles, Vincent Elbaz est un ami de longue date, Bérénice Bejo est la femme de son frère cinéaste Michel…

L’ensemble donne un crédit extraordinaire au film.

Une bouffée d’oxygène pour cette fin d’année.