Traverser la Semaine Sainte

semaine_sainte_2017_siteLa semaine sainte est une vraie traversée, à la suite de Jésus-Christ, le premier de cordée à la traverser.   

Sans traversée, guette la stagnation prise dans les filets d’une peur mortelle.

Traverser, avec humilité à dos d’âne et avec pour seule arme une foi chevillée au corps, la porte de la grande muraille de Jérusalem, devant une foule en liesse dans laquelle déjà rode l’odeur de la mort.

Traverser la ville pour monter dans la Chambre Haute où les paroles et les gestes du dernier repas prennent sens ; ici rien de superflu : le partage du pain et de la coupe en écho avec toute la vie de Jésus, en partage avec tant d’hommes et de femmes, des courbés, des pauvres, des brisés, des bien-pensants, des malades, des nantis, des pharisiens, des Samaritains…. pourtant tous appelés à la vérité et à la vie.

Traverser l’arrestation, le procès, le jugement, la crucifixion dans la solitude du Golgotha.

Traverser le silence de ce corps blessé jeté aux oubliettes d’un tombeau abandonné.

Traverser le sentiment d’abandon des disciples, hommes et femmes, compagnons de l’aventure missionnaire au service de l’engendrement du Royaume du Père.

Traverser jusqu’à retrouver le Ressuscité au matin de Pâques…

 

Francois Wernert, curé à Saint Nicolas et Saint Joseph de HAGUENAU