Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

La religion en dialogue : un atout pour la société

dialogue-interreligieuxLes Assises interreligieuses organisées par la région Grand-Est ont réuni près de 200 personnes à Strasbourg.

Eric Vinson, religiologue, a plaidé pour le dialogue entre les religions.

Introduites par Catherine Zuber, conseillère régionale, représentant Philippe Richert, président de la région Grand-est, les Assises interreligieuses 2017 ont connu un beau succès. L’hémicycle de la Maison de la région était comble, avec la présence entre autres des responsables des grandes familles religieuses d’Alsace et de Moselle, pour réfléchir sur le thème « les religions en dialogue : un atout pour la société » avec la contribution d’Eric Vinson, religiologue et docteur en sciences politiques.

Ce spécialiste du fait religieux et de la laïcité a commencé par préciser qu’il était normal de considérer que le thème proposé appelle débat dans une société démocratique et  laïque. « Religions et société sont interdépendantes. L’être humain est objectivement religieux. Aucune société n’a été durablement sans religions.

Il est donc indispensable de prendre la mesure du fait religieux et des différentes traditions spirituelles dans la société. Les religions changent dans un monde qui change. Aujourd’hui une religion ne peut plus être autocentrée car elle est en permanence en interaction avec les autres religions ».

Eric Vinson plaide pour l’urgente nécessité d’instaurer une culture du dialogue, et les religions doivent donner l’exemple par un dialogue au sein même de chaque religion et entre religions. Les religions en dialogue sont à même de les protéger de la maladie identitaire et des menaces extrémistes.

Eric Vinson appelle à l’éducation au fait religieux et à l’apprentissage du dialogue dès l’école élémentaire avec la nécessité de former des enseignants à l’université. « La France a pris beaucoup de retard crispée dans une laïcité sectaire que ne répond pas à l’esprit des initiateurs de 1905. Il faut créer des chaînes de pédagogie des religions pour apprendre à découvrir les religions et la laïcité. »

Il a souligné pour terminer l’exemplarité de la situation alsacienne qui œuvre au dialogue entre les religions, « elle ouvre la voie à ce qui devrait être la vocation de la France de réunir religions et démocratie par la diversité des présences religieuses en son sein ».

Approfondir votre lecture