Pélé-Jeunes 2016 : se laisser toucher au cœur

“Dieu est un faible parce qu’il a un faible pour l’homme”

Ce matin, c’est sous une pluie battante que tous les jeunes se sont rendus à la basilique de l’Immaculée Conception pour la Célébration de la Miséricorde. Là, des poissons ont été distribués par les JV pour que chacun puisse remercier Dieu d’avoir été présent et d’être présent dans nos vies. Ensuite, le prêtre Don Pascal est intervenu au sujet du pardon et de la foi. La foi, ce n’est pas reconnaître Dieu avec nos yeux de la chair mais avec nos yeux du cœur. Comme cela, le Seigneur peut faire une rencontre particulière avec chacun de nous.       Comme le disait St Augustin, il faut faire confiance pour comprendre même si parfois accorder sa confiance est compliqué. Mais pour grandir dans la vie, il faut qu’il y ait un risque dans la foi.

On accorde également notre confiance à Dieu quand on lui remet notre pêché. S’installe alors une relation d’amour lorsqu’il nous pardonne. Don Pascal nous conseille de profiter de nos pêchés pour en faire des occasions d’expérimenter la Miséricorde. Le pardon se fait aussi dans l’amour des autres. Et avant d’aimer les autres, il faut passer par différentes étapes. La première est de se laisser aimer par Dieu, la seconde de réaliser que l’on est aimable puis s’aimer soi même pour enfin pouvoir prétendre aimer les autres.

Après cette belle intervention de Don Pascal sur le pardon, les jeunes du Pélé sont prêts à recevoir le Sacrement de la Réconciliation de l’après-midi.

L’après-midi Réconciliation

Cet après-midi, toujours sous un ciel nuageux et avec une certaine fraîcheur que nous nous sommes retrouvés à la chapelle Notre Dame pour un temps de réconciliation.

Après un discours introductif de Myriam, notre directrice de Pélé, le groupe de musique a pris le relais pour créer une atmosphère paisible afin de procéder aux démarches d’une manière plus spirituelle. Des espaces avaient été aménagés dans la chapelle et au point info pour pouvoir réfléchir, prier, et déposer des intentions de prière. Les prêtres se sont répartis dans la chapelle pour procéder au sacrement de réconciliation. Quels que soient l’âge, la zone ou le service, tout le monde trouvait son compte.

Plusieurs d’entre nous sont restés longtemps à prier devant l’autel dans un instant d’intense spiritualité. Certains ont aussi pu prendre le temps de réfléchir sur leur démarche de miséricorde à l’aide de livres mis à disposition ou des conseils des adultes qui restaient présent pour les écouter et les soutenir tout au long de ce moment important. D’autres jeunes ont écris des mots gentils à l’adresses des autres zones ou de personnes en particulier sur une grande banderole pleine de couleurs et de vie. Enfin, les moments les plus touchants étaient ces instants fraternel où un soutien moral et affectueux entre les jeunes était très présent. Après avoir déposé une dernière bougie et fait une dernière prière, nous avons pu continuer notre Pélé plus sereins et plus unis que jamais.