Je donne à l'église
nos paroisses
Horaires de messes
GoMesse

Sarre-Union sous les étoiles

Une visite pastorale sous le signe de la fraternité, de la tolérance et du mieux vivre ensemble !

Un public nombreux : Ce 19 décembre après-midi, Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg, était en visite pastorale dans le quartier de Ville Neuve à Sarre-Union. Près de 80 personnes de différentes confessions se sont rassemblées dans l’espace culturel du Temple Réformé. Des représentants politiques étaient également présents : le député Patrick Hetzel et le maire de Sarre-Union, Marc Séné.

Écoutez l’interview du député, Patrick Hetzel et du maire de Sarre-Union, Marc Séné, présents tout au long de l’après-midi

Sarre-Union sous les étoiles

L’interreligieux au service du mieux vivre ensemble!

Heureux, l’abbé François Kieffer a retracé le parcours du groupe interreligieux de Sarre-Union.

Ce parcours a été ponctué par des rencontres, des temps de prière et des repas de fête : «La fraternité, cela commence par un repas » a-t-il déclaré, convaincu que ces rencontres vont dans le sens d’un mieux vivre ensemble. Touchant aussi fut le témoignage de Marie-Claire, intarissable institutrice retraitée, membre du récent groupe interreligieux d’Ingwiller : «J’ai la clef de la mosquée. Tous les vendredis matins, j’apprends le français aux femmes. Tout cela est né grâce aux enfants ».

Écoutez les témoignages d’Elisabeth Roth, présidente et de Nadine, Fahriye et Marie-Claire, membres du groupe interreligieux d’Ingwiller

Dans la foulée des évènements tragiques connus par notre pays, l’archevêque de Strasbourg, honoré par cette invitation, a rappelé combien est fondamentale l’égalité entre les hommes et absolu, l’interdit du meurtre. Il a encouragé chacun à progresser dans sa relation avec Dieu.

Du savoir-faire au savoir-être grâce à l’interculturel !

Le public a ensuite visité le Groupement d’Intérêt Culturel (GIC) de Sarre-Union. Christiane Boch, présidente, a dressé le portrait du GIC. Véritable point d’ancrage au cœur de la ville, il offre aux citoyens de multiples propositions et leur permet de passer du savoir-faire au savoir-être.

Réjouissant aussi fut le témoignage des actions positives menées par des adolescents de Sarre-Union au travers du Secret des Spencer, bande-dessinée éditée à 150 exemplaires au Centre Socio Culturel de Sarre Union. Monseigneur Grallet s’est ainsi félicité de ces actions citoyennes : « Après tant d’années d’individualisme, menant au repli sur soi, il faut redonner du sens à la vie sociale. Il faut restaurer le lien social».

Rappelant combien la fraternité est essentielle, le député Hetzel a remercié l’archevêque pour ce temps d’échange et sa présence. Grâce au soutien du maire de Sarre Union, l’après-midi s’est terminée en beauté avec un spectacle féerique de Noël, rehaussé par l’harmonieuse présence de la chorale œcuménique.

Sans oublier le partage de la soupe de la fraternité !