#EGC2015 : La laïcité à l’alsacienne, un modèle ?

Jean-Louis-BiancoUn des forum des États Généraux du Christianisme a porté sur “Religions et République, de l’ignorance à l’expérience”.

Après une table ronde sur l’éducation des religions, et le témoignage de Lorène Spielevoy, présidente de Coexister, Philippe Richert, président de la Région Alsace et Jean-Louis Bianco, président de l’observatoire de la laïcité, ont exprimé une grande proximité de pensée sur la laïcité et l’apport original du modèle alsacien.

La prise en compte des religions dans la construction de la vie publique apaise les rapports sociaux et aide au mieux ensemble.

Le fait de travailler côte à côte instances religieuses et autorités publiques permet une meilleure connaissance mutuelle et construit une confiance, creuset d’une société plus fraternelle.

Jean-Louis Bianco a affirmé très clairement le maintien du concordat pour l’Alsace et la Moselle comme conclusion du travail de l’observatoire de la laïcité.

Écouter l’interview de Jean-Louis Bianco :