Habiter autrement la Création

creationRéagir face aux dérèglements climatiques incite à un double émerveillement. S’émerveiller devant le courage imaginatif des individus et des peuples menacés de mort. Ils sont déjà au travail, les femmes et les hommes qui n’acceptent pas que certaines avidités humaines les condamnent à la noyade, aux sécheresses, à la faim, pire encore, à l’humiliation !

S’émerveiller devant la beauté de la Création, devant les paysages splendides et sans cesse renouvelés qu’elle nous offre gratuitement ; également devant sa régénération régulière qui invite à respecter son rythme, sa fragilité et ses besoins pour qu’elle reste féconde ; merveille aussi que les équilibres complémentaires qui permettent à chaque acteur de jouer son rôle en laissant à l’autre assez de place pour jouer le sien.

Accueillir ces émerveillements donnera à chacun la force de mettre en question ses habitudes de consommation et de constater qu’il détient une partie de la solution.

  • Peut-on vivre sans essence et sans viande ?
  • Le climat et l’environnement, une question de justice sociale
  • Face à la nécessité du changement
  • Le défi climatique
  • Porter des signes d’espérance
  • La nécessité d’une action politique

Les explications de Monseigneur Joseph MUSSER , vicaire général du diocèse de Strasbourg.

Toutes les réponses dans ce document