Deux Journées de prière pour la Création

chapelle-sixtine-plafondLe dimanche de la Création, 4 octobre, sera un prolongement du 1er septembre, Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création. Les propositions formulées sont destinées à aider les diocèses et les paroisses « à prendre des initiatives locales, en vue d’offrir aux communautés catholiques un chemin de “conversion écologique”, à laquelle le pape François nous appelle dans son encyclique Laudato si’ ».

La Conférence des évêques catholiques de France (CEF) a élaboré des propositions pour célébrer la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création le 1er septembre, et le dimanche de la Création le 4 octobre. Le communiqué de presse de l’Église catholique de France consacré à ce sujet a été publié le lundi 24 août.

La Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création, qui sera célébrée chaque année le 1er septembre, se situera pour la France « dans le prolongement des Assises chrétiennes de l’écologie qui se sont déroulées à Saint-Étienne du 28 au 30 août ». L’initiative du pape François d’instituer cette Journée « rejoint la réflexion engagée depuis quelques mois déjà par les évêques » de France afin de créer un dimanche de la Création. La présidence de la CEF propose que le dimanche 4 octobre 2015, fête de saint François d’Assise, « soit consacré à une sensibilisation aux enjeux de la Création ».

Les explications de Monseigneur Joseph MUSSER , vicaire général du diocèse de Strasbourg.

Propositions pour tout le monde

En collaboration avec l’équipe de coordination pour la COP21 à Paris, la CEF fait à tous les fidèles des suggestions pour vivre la journée du 1er septembre. Il s’agit, tout d’abord, du « temps de prière en famille, ou entre amis, à la maison ou dans la nature à partir de la  prière pour notre Terre, de la  prière chrétienne avec la Création et du  Cantique de Saint François ».
Les fidèles sont invités à participer à la célébration de l’Eucharistie en s’inspirant des « oraisons pour le Développement des Peuples » et à « organiser un temps de prière œcuménique » en se rapprochant « d’une communauté orthodoxe ou protestante ».
Le dimanche de la Création « nous permettra ainsi de faire écho et de prolonger la prière du 1er septembre ».

L’Église se mobilise

« Le moment de la rentrée des catéchistes et l’ouverture du Synode de la famille qui a lieu ce même 4 octobre pourront être vécus et célébrés sous le signe de la vie donnée par Dieu et conduire à une réflexion autour de la “maison commune” ».
Cette journée  lancera également la mobilisation en vue de la COP21, sommet international sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre.
Comme  fil rouge de la célébration , la CEF propose une réflexion sur le thème de la Création qui « nous a été donnée par Dieu pour construire une “maison commune” » et sur l’homme qui se l’est « appropriée comme un bien individuel, la mettant en péril et portant atteinte à sa propre survie ».
Pour se « remettre en marche vers cette “terre nouvelle” qui nous est promise, il faut retrouver le sens du respect, du partage, et renouer l’Alliance ».

(source : ZENIT)