homelie_ordinaire_fb
congres-mission 2021-320x150

Agenda

Web TV

Radio DAB+

Presse écrite

Agir ensemble contre les abus sexuels

Billet de Mgr Ravel

Un peu de concorde…

Souvent, « l’esprit français » glisse sur la pente du laïcisme dès qu’on tente de parler de laïcité ou, de façon plus pragmatique, de la place d’une communauté religieuse dans la société. Tout le monde n’a pas envie de débattre sur une théorie de la laïcité, mais tout le monde a un avis sur la construction d’une mosquée ou sur le port du voile dans un lycée.

En théorie comme en pratique, « l’esprit français » est trop marqué par des décennies de combat contre l’Église catholique pour se poser paisiblement la question de la religion au coeur de l’État ou au sein de la République. Je n’entends manifester ici aucune mauvaise humeur ni désigner un coupable : chacun porte certainement sa part de responsabilité dans ce raidissement dont les luttes précédant la loi de 1905 forment un exemple remarquable.

On pourrait même se demander si cette relation entre les Églises et l’État est une question à débattre ou un problème à résoudre tant le ton monte rapidement. À chaque fois (Instrumentalisation politicienne ?), on donne l’impression que la République est en danger, que la société dérive vers un gouffre théocratique, que la laïcité est bradée par un morceau de voile et la France est  menacée par la prière.

Ces exagérations conduisent mécaniquement à l’exaspération des communautés religieuses et à la défiance des citoyens sur qui on fait peser l’obscurantisme des religions

Lire la suite de l’article…

Reportage photos

jubile-mvts-pentecote-2021
caravane-missionnaire-sundgau
inauguration-pieta-masevaux
echoppe-saint-michel

Dossiers thématiques

23ème chemins d'art'sacré

accueil-chemins_art_sacre

PELEAL 2021/2022

Laudato Si

Saveurs d'Evangile

JMJ 2023 à Lisbonne

Retrouvez le diocèse sur les réseaux sociaux