Communauté de paroisses
St François et Ste Claire
sur Ried et Hardt

Artzenheim – Baltzenheim – Bischwihr – Durrenentzen – Fortschwihr – Grussenheim – Holtzwihr – Houssen – Jebsheim – Muntzenheim – Riedwihr – Urschenheim – Wickerschwihr – Widensolen
logo

Bonjour à tous ! Soyez les bienvenus sur le site de notre communauté de paroisses entre Ried et Hardt. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires sur les services et la vie de notre Eglise locale. Bonne découverte !

Curé de la Communauté de Paroisses : Dominique KRESS

Bureau de la Communauté de paroisses :

Presbytère de Urschenheim,

16 grand’rue 68320 URSCHENHEIM

Tél : 03 89 47 41 50

Mail: c.p.riedethardt@gmail.com

Permanences : Mardi (14h-17h), Jeudi (9h-11h30), Vendredi (9h-11h30)

urschenheim-portes-ouvertes-et-instalation-du-siege-de-la-maison-de-la-commuaute-de-paroisses-le-siege-lun-31-oct-161

Contacts

Curé :

Dominique KRESS, sur rendez-vous Tél : 03 89 47 41 26 (messagerie vocale)

Coopératrices de la pastorale

Nathalie HAMMER Tél : 07 77 26 83 58 (Enfants + baptême) nathalie.hammer@laposte.net

Christine MERGEL Tél : 06 70 09 10 42 (Jeunes + mariage) mergel.christine@orange.fr

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr

Artzenheim

Eglise St Jacques

La paroisartzenheim-dsc_0437se d’Artzenheim s’est développée au cours des ans autour de son église Saint Jacques le Majeur, construite en 1851 (sur l’emplacement d’une ancienne église du XIII ème siècle) dans le style des églises fortifiées. Ayant subit de nombreux dommages durant la Seconde Guerre Mondiale, en 1940, puis en 1945, elle fut restaurée en 1951. L’orgue Callinet, datant de 1853, également détruit, a été remplacé par un orgue Schwenkedel en 1968  qui accompagne et rehausse depuis les divers offices et célébrations dans l’église. Le mur de l’abside est orné, depuis les travaux de rénovation intérieure en 1964, d’une fresque illustrant cinq épisodes tirés des évangiles (la pêche miraculeuse, une pietà, l’atelier de Nazareth, la parabole du bon pasteur, les pèlerins sur le chemin d’Emmaüs).
De multiples travaux de réfection (électricité, toiture, peintures intérieures, chauffage, relevage de l’orgue en 2005,..) contribuent à la préservation du patrimoine du village qui propose ainsi une église accueillante, ouverte à tous.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Baltzenheim

Eglise St Michel

01-dsc_4827-16-9eBlottie au milieu du cimetière, l’église St Michel fait partie de l’Histoire de Baltzenheim. L’église, d’origine romane, a subi une transformation radicale au XIXe siècle. La nef actuelle a été construite à la fin du XVe siècle. Le chœur se trouvait à l’origine sous la tour et a été déplacé en 1844 à l’autre bout de la nef et le rez de chaussée du clocher a été transformé en porche. La tour humble et trapue reste l’élément le plus ancien de l’église. On retrouve en façade la scène de la nativité du Christ, la plus ancienne trouvée en Alsace.

nativite

Nativité de la Tour

L’église St Michel possède un orgue construit en 1843 par Antoine HERBUTE, facteur d’orgues. Il est l’un des trop rares témoins de l’art Herbuté en Alsace. Le Festival Callinet, qui s’est donné pour but la valorisation du patrimoine organistique alsacien, a retenu l’orgue de l’église St Michel pour figurer sur la route des Orgues du Pays de Brisach. Le saint patron de l’Eglise est l’archange St Michel, son impressionnante statue au fond du chœur le représente terrassant le démon.

Statue de St Michel

Bischwihr

 Eglise St Joseph

Consmai-2013-dsc_0883-6truite en 1852, l’église  est consacrée à  Saint Joseph. Son clocher s’élève à près de 42 mètres pour y abriter 4 cloches qui sonnent et rythment les journées des habitants avec l’Angélus de 6 heures, 12 heures et 20 heures 30.  Temps fort pour la paroisse, elle organise,  le 1erDimanche de Septembre la fête de la moisson pour y présenter la richesse des récoltes de l’année, en décorant le chœur et les autels. C’est également l’occasion d’inviter les paroissiens de la communauté à participer le mercredi suivant, à une messe dédiée aux malades. Celles et ceux  qui le désirent, peuvent recevoir le sacrement des malades. Depuis quelques années, les communautés catholique et protestante se retrouvent pour une veillée de prières œcuménique durant le temps de  l’Avent, qui se termine par un temps convivial.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Durrenentzen

Eglise St Blaise

Historique de l’église en construction…  Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)dsc_3884

Fortschwihr

Eglise St Laurent

dsc_1038

L’église Saint-Laurent est mentionnée dès 1315. La paroisse faisait partie de l’évêché de Strasbourg, chapitre rural de Marckolsheim. La Réforme fut introduite entre 1534 et 1536 par Georges Ier de Wurtemberg, comte de Montbéliard et de Horbourg, seigneur de Riquewihr. La paroisse devient protestante.

Un siècle plus tard, la guerre de Trente Ans fait rage, la région est désertée pendant quelques années et ne se relève qu’à l’arrivée d’immigrés suisses.  Le premier pasteur, Adam Gundelmann, arriva en 1544 et l’église fut utilisée par les protestants jusqu’en 1687.

Avec la révocation de l’édit de Nantes, une cure royale est créée, sous Louis XIV, par Louvois dans les villages qui comptent plus de sept familles catholiques. L’église de Fortschwihr se voit donc appliquer le simultaneum : le chœur est attribué aux catholiques. Deux fois par an, lors des rogations et à Saint Laurent, le bâtiment servait au culte catholique. L’église fut démolie en 1860 à cause de sa vétusté et un nouvel édifice la remplaça en 1863.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le village de Fortschwihr est évacué, puis occupé par les Allemands. Lors des combats de la poche de Colmar, fin janvier 1945, le village subit de nombreux dégâts. L’église et sera reconstruite après la guerre. Dans la nuit du 30 au 31 janvier 1945, une grande partie de l’église Saint-Laurent est alors incendiée et détruite, à l’exception du clocher. Reconstruite après la guerre, elle est consacrée en 1956 et se verra dotée en 1958 d’un orgue du facteur Mulheisen et d’une nouvelle cloche.

En 2002, la volonté concertée de la commune de Fortschwihr, des deux communautés religieuses et la générosité des habitants ont permis une restauration de l’intérieur de l’église et la réalisation dans le chœur d’une remarquable peinture murale d’Olivier Wagner.

En 2007, l’orgue est restauré.

Deux fois par an, les paroisses catholique et protestante célèbrent ensemble une cérémonie œcuménique.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Grussenheim

Eglise Ste Croix

01-12-juillet-2013-dsc_3657-10L’église a été construite de 1748 à 1753 par l’architecte tyrolien Joseph Michel Schnöller. Elle s’inspire, par sa façade incurvée, unique en Alsace, du style baroque propre à l’architecture sacrée d’outre Rhin. La nef, qui compte six axes, est agrandie en 1854. Le clocher en forme de bulbe évoque la célèbre abbaye d’Ebersmunster. L’église, telle qu’on la perçoit aujourd’hui, a été reconstruite dans les années 50 suite à sa destruction durant la guerre 39-45. Elle est consacrée à l’Exaltation de la Sainte Croix.

Cliquer ici pour voir les photos (photos B. Willig)

Holtzwihr

Eglise St Martin

octobre-2010-img_1609-4L’église  a été construite après la guerre de 39 – 45 suite à la destruction de l’ancienne, le 26 janvier 1945. Le curé Albert Waltisperger, en fonction à cette époque, a voulu avoir un autel central ce qui a conduit à choisir une forme octogonale. La construction a débuté en 1953 (la pose de la première pierre le 22 novembre  par Mgr WEBER) et l’église est  consacrée  le 11 novembre  1956, fête de la Saint Martin, patron de la paroisse. La chapelle accolée, séparée par une portée vitrée coulissante, peut être utilisée seule ou en complément de l’église  (les bancs sont réversibles). Le clocher est séparé de l’église pour des raisons d’esthétique.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Houssen

Eglise St Maurice

01-dsc_0428La paroisse de Houssen est citée dès 1268. La première église date sans doute du XIIe siècle. Cette paroisse était rattachée à l’évêché de Bâle. On trouve mention du patron St Maurice en 1487. En 1833, l’église est manifestement trop petite pour accueillir une population devenue trop nombreuse. Un projet d’agrandissement confié initialement à l’architecte colmarien Bleicher est finalement réalisé en 1862. L’ancienne église est rasée et le nouvel édifice est consacré en 1863. Par la suite, le bâtiment connaîtra de nombreuses rénovations au niveau du clocher et mais aussi dans la toiture (après la guerre de 1939-1945, en 1978 et en 1997). L’orgue, datant de 1897, est une réalisation du facteur Martin Rinckenbach. Les tuyaux, réquisitionnés pendant la Première guerre mondiale, sont remplacés en 1932 et 1955.

Cliquer ici pour voir les photos (photos B. Willig)

Jebsheim

 Eglise St Martin

01-jebsheim-dsc_0432

L’église paroissiale Saint Martin est citée dès 891 dans une donation à l’évêché de Spire, sa construction est donc antérieure à cette date. Au fil des siècles, son histoire est marquée par les agrandissements, les restaurations, les reconstructions suite aux incendies, aux guerres, aux pillages… mais de chaque époque subsistent quelques vestiges encore visibles au sol (pierres de base, pierres tombales…), dans les murs (pierres à entrelacs, colonnes, chapiteaux, inscriptions…), les verrières et baies… En 1940/45, l’édifice est en grande partie détruit, mais entre 1954 et 1957, il est reconstruit à l’identique par les architectes Stoskopf et Haas. Depuis 1996, l’église est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques pour toutes les parties antérieures au XXe siècle, ainsi que les verrières et les vestiges des baies de la tour. L’église paroissiale de Jebsheim est protestante. La paroisse catholique de Jebsheim est rattachée à celle de Grussenheim dont elle est une annexe.

Nos frères protestants nous ouvrent toujours les portes de l’église pour célébrer une messe ou un baptême, ou avec eux un culte œcuménique.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Muntzenheim

Eglise St Urbain

dsc_2718

L’église de Muntzenheim , dédiée à St Urbain, est un édifice du XIe siècle de style roman, construite sur les fondations d’une maison romaine. Ses murs sont en petites pierres de grès jaune à « chaînage en pierres taillées » dans les angles, typique des constructions du Moyen Age, et flanquée de quatre contreforts à chaperon chanfreiné. Au cours des siècles, l’édifice subit de nombreuses réfections et transformations. L’église paroissiale St Urbain est mentionnée pour la première fois en 1302.  Elle a été classée monument historique en 1898.

Vers 1545 les ducs de Wurtenberg  introduisent la Réforme luthérienne sur les terres leur appartenant, ce qui explique que le village a depuis le XVe siècle été une commune majoritairement protestante selon la coutume qui voulait que la religion du prince soit aussi celle de son royaume et de ses sujets. Dans les années 1680, Louis XIV  crée le simultaneum  pour imposer aux protestants le partage de leur église avec les catholiques. Alors que le simultaneum a été instauré pour favoriser une religion au détriment d’une autre, de nos jours, il favorise l’œcuménisme qui  rassemble. Muntzenheim est une des 50 localités en Alsace (dont 9 dans la Haut-Rhin) dotée d’une église simultanée ou mixte.

Nous partageons notre belle petite église avec nos frères protestants dans une entente cordiale. Sur Muntzenheim, existe aussi une chapelle méthodiste . De nos jours, l’oecuménisme est vécu entre tous de manière très concrète à travers une prière trimestrielle inter-églises, où des membres de chaque église sont représentés, ainsi que des frères mennonites, assez nombreux sur le village.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Riedwihr

Eglise Ste Marguerite

Historique de l’église en construction… Cliquer ici pour voir les photos (photos B. Willig)01-dsc_1603

Urschenheim

 Eglise St Georges

dsc_0928Historique de l’église en construction…

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (Photos B. Willig)

Wickerschwihr

Eglise St Jacques

02-dsc_0455

La paroisse de Wickerschwihr était rattachée à celle de Holtzwihr comme annexe. Sous le règne du Roi Louis-Philippe la paroisse est devenue indépendante et a reçu son statut le 13 août 1865. Depuis 1955 il n’y a plus de curé résidant sur place. L’église a été consacrée à St Jacques le Majeur par l’évêque de Strasbourg Mgr Raess, le 12 octobre 1862 qui fut un jour de fête mémorable pour la paroisse. La paroisse a acquis de nouvelles cloches, installées et bénies en 1924. Les anciennes ayant été confisquées lors de la première guerre mondiale. La seconde guerre mondiale a vu l’édifice détruit et laissé en ruine. La reconstruction a été prise en main par l’abbé Joseph Dietrich (enfant de Wickerschwihr), dès 1950. La nouvelle église a été consacrée par Mgr Weber en 1955. Elle a bénéficié d’une rénovation en 2005.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

Widensolen

Eglise St Nicolas

02-dsc_0447

Une église est mentionnée à Widensolen depuis le XIVème siècle. De l’édifice antérieur, il ne subsiste plus aucun élément architectural. Il semble qu’elle aurait été agrandie vers 1788 à l’aide des pierres provenant de la destruction de la chapelle Saint-Germain, néanmoins d’après d’autres historiens le chœur de l’église aurait été reconstruit entre 1760 et 1790.

L’actuelle église paroissiale dédiée à Saint-Nicolas a été élevée à partir de 1866 au même emplacement que la précédente. En 1867, l’église a été bénie par le doyen Graff de Holtzwihr. Les autels latéraux et la chaire de l’ancienne église ont été réutilisés : on a fait placer 3 vitraux neufs d’un atelier messin. Les autres ne viendront que plus tard. C’est qu’en 1870, la guerre est venue entraver ces projets. De ce fait, l’orgue Callinet -Actuellement classé- n’a pu être installé qu’en 1872.

Cliquer ici pour voir les photos de l’église (photos B. Willig)

La grotte de Lourdes de Widensolen

La grotte a été construite en 1958, année du centenaire des apparitions de la Vierge à Lourdes et inaugurée le 31 août 1958 par Mgr FADY évêque missionnaire.grotte de lourdes widensolen

Ce n’est pas par hasard que ce lieu a été choisi. Cet endroit est chargé d’histoire, une chapelle dédiée à St Germain martyr, premier Abbé de Moutier-Grandval s’élevant ici avant l’an 1400. Sur une carte de Cassini en 1714 est signalée la chapelle et une source. Elle était très fréquentée parce qu’elle abritait les reliques de St Germain et qu’elle se trouvait à côté d’une source réputée guérir les maladies de la peau. Aujourd’hui encore, ce lieu est très fréquenté, notamment pour la fête de l’Assomption le 15 août de chaque année.

Le Conseil Pastoral

Le conseil pastoral un est groupe de réflexion au service de la communauté des chrétiens.

Présidé par le curé, il examine les besoins de l’évangélisation sur le territoire de la paroisse et les moyens d’y répondre. De par la diversité de ses membres, le conseil pastoral reflète la vie de la communauté chrétienne. Avec pour soucis la qualité de vie évangélique de la paroisse, il propose des orientations, aide à murir les projets qui lui sont confiés et fait l’écho de la vie de la paroisse.

  • Il est « veilleur et éveilleur » pour la mission de l’Église. Et pour cela il est à l’écoute des attentes et des suggestions de toute personne pour contribuer à la cohésion de la communauté de paroisses.
  • Il rappelle la dimension universelle de l’Église et la dimension internationale de la réalité sociale en proposant des actions de solidarité.
  • Il se réunit chaque trimestre.

Sa composition

ARTZENHEIM: UMLAUF Barbara (4 rue de Baltzenheim    03 89 49 19 40)

BALTZENHEIM: FOECHTERLE Joseph (6 rue des jardins 03 89 49 12 01)

BISCHWIHR : VONARX Marie France (32 Grand rue 03 89 47 46 31), MERGEL Christine (17 rue des Peupliers 03 89 47 76 58) et DIEBOLD Christelle

DURRENENTZEN: DEMAGALHAES Julia (2 rue des Bleuets 03 89 47 41 05)

FORTSCHWIHR : SCHOENENBERGER Michel (6 r du Verger 03 89 49 10 14)

GRUSSENHEIM : BOSSHARD Jean Marie (19 rue des Houblons 03 89 86 68 73)

HOLTZWIHR : BILLE Anne (3 rue de l’Est 03 89 47 47 96), HAZOUME Delphine (35 rue Principale 03 89 47 46 18) et MANGEOL François

HOUSSEN : KIENLEN Clément (16 rue de la Croix 03 89 23 26 23)

JEBSHEIM : KIEFFER Béatrice (1 rue Ruschmatt 03 89 71 61 84)

MUNTZENHEIM : DORGLER Pierrette (43 rue Dobler 03 89 47 77 57) et BRAND Mireille (52 rue principale 03 89 49 69 37)

RIEDWIHR : MEYER Jean-Louis (1 rue des Vosges 03 89 71 61 33) et HAUMESSER Gérard (21 rue des Vosges 03 89 71 66 39)

URSCHENHEIM   

WICKERSCHWIHR: MEYER Jean (40 grand rue 03 89 86 10 65)

WIDENSOLEN : ROTH Juhanne (2 rue de l’église 03 89 71 42 76) et FISCHER Philippe (3a Gal Dermoncourt 03 89 71 53 66)

BENNWIHR: HAMMER Nathalie

L’Équipe d’Animation Pastorale (EAP)

L’équipe d’animation pastorale est une équipe composée  de laïcs qui participent en étroite collaboration avec le curé de la paroisse à la mission de l’Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines.

Elle veille à la cohésion et au dynamisme de l’Église qui vit sur le territoire de la communauté de paroisses.

Avec le curé elle décide, cordonne et met en œuvre les activités habituelles ou exceptionnelles de la paroisse.

Les membres de l’équipe d’animation pastorale travaillent ensemble dans une communion fraternelle et missionnaire. Ils consolident leur action dans  la prière, la parole de Dieu et les sacrements.

Depuis la consultation effectuée au sein du Conseil Pastoral en Octobre 2015 nous avons sollicité des propositions de personnes pour faire partie de cette équipe. Cette équipe de 7 personnes a été installée officiellement par le vicaire général du Diocèse de Strasbourg et présentée à l’ensemble de la Communauté lors de la célébration « Eglise en fête » en juin 2016. Elle se réunit tous les 15 jours autour du curé.

 Notre équipe :

bischwihr-lequipe-danimation-pastorale-de-la-communaute-de-paroisses-st-ftancois-et-ste-claire-sue-riied-et-hardt-lun-23-mai-16

  • Abbé Dominique KRESS+, curé de la communauté de paroisses.

Les laïcs

  • Philippe BRAND de MUNTZENHEIM pour l’annonce, la catéchèse et la formation.
  • Isabelle LAURENT de FORTSCHWIHR pour la solidarité, la charité et le service de l’autre.
  • Christine MERGEL de BISCHWIHR, coopératrice de la pastorale pour le Jeunes et la Préparation aux mariages, pour la liturgie, la prière et la célébration.
  • Nathalie HAMMER de BENNWIHR, coopératrice de la pastorale pour les Enfants, Premiers Sacrements et Préparation aux Baptêmes, Mouvement ACE.
  • Maria GUGNOT de JEBSHEIM pour les ressources financières et humaines, Conseils de Fabrique et Moyen Matériel.
  • Jean-François HAZOUME de HOLTZWIHR pour la communication et l’information.

Lecteurs

Le lecteur est au service de Dieu qui en fait son porte-parole et celui de l’assemblée à qui il porte la Parole de Dieu, pour qu’elle s’en nourrisse et en vive à la gloire de Dieu. L’équipe des lecteurs assure les lectures aux offices dominicaux et participe à la distribution de la communion aux fidèles.

Chaque lecteur peut intervenir dans les différentes églises de la Communauté, sans forcément résider dans ce village. C’est un service à offrir et à vivre au-delà de nos lieux de vie.

Les prières universelles sont également préparées par chacun ou puisées dans le livret  » Prions en Eglise « .

Sacristains

Le métier de sacristain, emploi d’Église au sein d’une paroisse, constitue un service qui comporte des missions, tant manuelles qu’intellectuelles. Il nécessite une polyvalence et foi dans le Seigneur. Le sacristain se donne dans la prière et collabore avec une équipe de personnes dans la confiance, le respect, la communication et la complémentarité.

Fleurissement des églises

Pour la beauté des offices religieux, des personnes donnent de leur temps et de leur talent pour le fleurissement des églises. Des fleurs peuvent être offertes par tous. Pour chaque église, des bénévoles assurent l’entretien et la décoration du lieu de culte.

Dans la paroisse, une équipe composée d’une dizaine de personnes bénévoles, hommes et femmes, s’est engagée de fleurir régulièrement l’église pour tous les offices liturgiques. En fin d’année, un calendrier est établi, répartissant la période attribuée aux personnes qui, toutes travaillent en binôme sur une durée de deux mois.

Selon les saisons, des fleurs peuvent être cueillies dans la nature, mais quel que soit le choix, un cahier est mis à disposition de l’équipe en place pour y introduire le décompte de leur période d’activité (fonds de caisse, dons, dépenses etc). Ce cahier sera remis tous les deux mois au trésorier du Conseil de fabrique pour vérification.

Adorateurs du Mont Ste Odile

Elle fut fondée en 1931 par Mgr. RUCH, alors évêque de Strasbourg et mise en œuvre par le chanoine Brunissen. Depuis cette année, des hommes et plus récemment des femmes, se relaient nuit et jour, 365 jour par an, dans la prière devant le Saint-Sacrement. Ils sont originaires de tous les cantons d’Alsace et sont groupés au sein de la Confrérie de l’Adoration perpétuelle.

Actuellement le groupe de notre doyenné compte environ 30 membres. Leur âge moyen est de 71.9 ans d’où la nécessité d’adresser un appel pressant à tous les fidèles de notre communauté de paroisses de venir se joindre à nous, chacun et chacune selon ses possibilités.

Contacts :

M. Louis KIENLEN de Houssen au 07 82 21 41 07

andree.kienlen@orange.fr

Les personnes-relais

bischwihr-rencontre-des-forces-vives-de-la-communaute-de-paroisses-17-10-16rr

Les personnes-relais sont vos principaux interlocuteurs au sein des villages. Leur mission consiste à :

  • Faire le lien entre la Communauté de paroisse et la paroisse.
  • Informer et mettre en lien rapidement les personnes.
  • Accueillir les personnes qui ont une demande spécifique (baptême, mariage, catéchèse, funérailles…) et les mettre en lien avec les personnes compétentes (curé, coopératrices de la pastorale, membres de l’EAP, Conseil de fabrique, visiteurs de malades, etc…).

La mission de ses membres consiste à être attentif à la vie des villages, des quartiers, afin de pouvoir relayer d’éventuels appels pour une aide, un secours, une écoute, une intention de prière, etc…

Pour les contacter :

Artzenheim              

Denise SCHOELCHER ,  3 rue de l’Eglise  03 89 71 66 08

Yvette RINGLE, 6 rue du Sponeck   03 89 71 63 25   jeanpierre.ringler@orange.fr

Baltzenheim            

Simone FOECHTERLE, 6 rue des Jardins  03 89 49 12 01 joseph.foechterle@free.fr

Michelle KETTERER, 18 rue des Jardins  03 89 78 81 39 ketterer.michele@free.fr

Bischwihr                 

Monique SCHATTNER, 20 Grand Rue 03 89 47 46 16 moniqueschattner@gmail.com

Marie France VONARX, 32 Grand Rue  03 89 47 46 31 mfjp.vonarx@laposte.net

René VONARX, 72 Grand Rue 03 89 47 41 32

Durrenentzen

Julia DEMAGALHAES, 2 rue des Bleuet 03 89 47 41 05 demagalhaesjulia@yahoo.fr

Madeleine ROHMER, 3 rue des Lilas 03 89 47 44 68

Fortschwihr             

Marie Laure BRENDE, 1 ch. du Forgeron 03 89 47 43 97 brendel.muller@orange.fr

Michel SCHOENENBERGER , 6 rue du Verger 03 89 49 10 14 michel.schoenenberger@sfr.fr

Nadine RESCH, 5 r du Hasengarten    03 89 86 14 7 nadine.resch@orange.fr

Grussenheim           

Marie Odile BLEU, 1 rue du Ried 03 89 71 68 73  modilebleu@hotmail.fr

Isabelle BOSSHARD, 19 r des Houblons 03 89 86 68 73 bosshardjeanmarie@orange.fr

Valérie GROLLEMUND, 38 rte de Colmar 03 89 49 19 01 grolli@orange.fr

Marie Laure HAUMESSER, 10 route de Colmar 03 89 49 19 56 mlhaumesser@orange.fr

Holtzwihr

Elisabeth MERIAUX , 5 rue du Parc 03 89 47 47 92 e.meriaux@laposte.net

Sophie SYMBULA, 2 r des Trois Epis 03 89 86 13 01  sophie.symbula@yahoo.fr

Michèle WILLG, 24 r du Col. Cade 03 89 47 48 50  b.willig@wanadoo.fr

Houssen                   

Marie Céline KLINGER, 14 r du Chât d’eau 03 89 41 91 26

Josépha FLEITH, 5 rue des Jardins 03 89 24 10 58

Chantal LEGRAND, 18 rue Principale 03 89 80 51 84 chantal.legrand0539@orange.fr

Geneviève SCHUPP, 56 Rue Principale 03 89 23 29 67 Port. 07 70 87 13 18            

Jebsheim                  

Béatrice KIEFFER, 1 rue Ruschmatt 03 89 71 61 84 bea.kieffer@orange.fr

Catherine FUCHS, 8 rue Hippenmatten 03 89 49 17 20 Port. 06 14 58 53 24 fuchscathy8@gmail.com

Muntzenheim          

Christiane et François BLUM, 1 rue du Rhin 03 89 47 47 70 christianeblum@orange.fr

Pierrette DORGLER, 43 rue du Lt Dobler 03 89 47 77 57 jdorgler@free.fr

Hubert GROFF, 2 rue des Clefs  03 89 47 44 97 michelgroff@orange.fr

Monique et  Alfred MEYER, 48 rue Principale 03 89 47 48 02

Richardine MEYER, 1 rue Principale 03 89 47 41 03

Riedwihr                   

Fabienne JEHL, 29 Grand Rue 03 89 71 68 19 famille.jehl@gmail.com

Urschenheim           

Laurence SCHILLINGER, 15 rue des Lilas 03 89 49 19 77 laurence.schillinger@orange.fr

Geneviève SPITZ, 19 Grand’ Rue  03 68 07 14 01 spitzgenevieve@gmail.com

Wickerschwihr        

Robert RINGLER,  25 Grand’Rue 03 89 47 44 69 r.ringler@orange.fr

Jocelyne MEYER, 46 Grand’Rue  03 89 47 43 61 denis.meyer20@orange.fr

Widensolen              

Juhanne ROTH, 2 rue de l’Eglise   03 89 71 42 76 juhanne.roth@gmail.com

Chorales

un-anniversaire-en-choeur-1461437153La chorale cantonale Ste Cécile est devenue le Dix de Chœur dans les années 90, intitulé suggéré par Adrien Schwoerer, membre de la chorale St Vincent de Paul et ancien de la chorale de Holtzwihr.  Suite à la création de la Communauté de paroisses du secteur et suite aussi à une demande insistante de certains choristes, le Dix de Chœur est devenu le Chœur de François et Claire, épousant les noms des saints patrons de la Communauté.

Les choristes chantent avant tout dans leurs paroisses respectives. Il existe 9 chorales sur l’ensemble de notre Communauté. Ils sont cependant aussi appelés à servir dans l’ensemble des paroisses de la Communauté. Suivant la tradition, nous formons le Choeur de François et Claire, le CFCL, quand la célébration rassemble toute la communauté de paroisses, aux grands fêtes liturgiques, aux célébrations des sacrements aux jeunes, aux fêtes patronales, etc… Le CFCL se produit également hors de notre aire géographique lorsque nous animons une célébration décidée par les instances directrices du Choeur.

La tâche du Chœur de François et Claire est immense : aider la communauté à avancer sur le chemin de la vie chrétienne avec les moyens qui lui sont dévolus : le chant de louange, de prière et la musique sacrée. Ce service est également porté par des organistes qui accompagnent fidèlement les différentes chorales lors des messes, des mariages, des enterrements ou encore lors des concerts.

Plus récemment, la Communauté de paroisses St François et Ste Claire sur Ried et Hardt accueille un nouveau groupe de jeunes choristes intitulé Partage ta joie.

Pour tout contact :

Cliquer ici pour télécharger la liste complète des chorales et des chefs de choeur la Communauté de paroisses

Cliquer ici pour télécharger la liste des organistes de la Communauté de paroisses

Le Conseil de fabrique

Les fabriques d’église sont régies par le décret du 30 décembre 1809 et sont des établissements publics du culte, dotés de la personnalité juridique de droit public.

Ces établissements sont chargés de veiller à l’entretien des édifices cultuels et d’administrer les biens et revenus affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.

La durée du mandat des conseillers est de six ans. Aucun membre ne pourra accomplir plus de trois mandats successifs.

Pour contacter les membres des différents bureaux des conseils de fabrique, cliquez sur ce lien suivant :

 Cliquer ici pour télécharger la liste complète des bureaux des conseils de fabrique

Le Baptême

Baptême pour les petits enfants

photo-baptme-convertimageC’est avec une grande joie que nous accueillons votre désir de faire baptiser votre enfant !

Merci de contacter la coopératrice de la Pastorale Nathalie Hammer au 07 77 26 83 58 au moins 6 mois avant le moment envisagé pour le baptême. Elle vous indiquera la démarche à suivre et les dates des soirées de préparation au baptême  7 avril – 5 mai – 2 juin ).

Baptême pour les enfants d’âge scolaire (au moins 7 ans)

catechumenes325_2531-300x200Votre enfant peut suivre, avec les enfants baptisés de son âge, le catéchisme proposé en vue de la préparation au Sacrement de l’Eucharistie. Votre enfant est alors acteur de sa préparation au baptême. Cette démarche prend plus de temps que la préparation d’un petit enfant et se déroulera en équipe avec un parent catéchiste.

Merci de contacter la coopératrice de la Pastorale Nathalie Hammer au 07 77 26 83 58 pour tout renseignement.

Baptême pour les adultes

bapteme-adultePour un adulte, le sacrement du baptême est donné au bout d’un cheminement plus long au sein d’une équipe d’adultes. C‘est le prêtre ayant reçu délégation de l’évêque qui célèbre le baptême.

Merci de contacter le curé de la Communauté Dominique Kress au 03 89 47 41 26

 

Pour tous renseignements concernant les enfants, n’hésitez pas à contacter la coopératrice de la Pastorale

Nathalie Hammer

Tél : 07 77 26 83 58 – mail : nathalie.hammer@laposte.net

Informations Sacrement de Réconciliation

81 enfants se sont inscrits à la rentrée pour cheminer vers le sacrement de l’Eucharistie. Ils sont répartis en 14 équipes pour se préparer durant cette première année au Sacrement de Réconciliation qu’ils recevront en mars 2018.

Merci aux 22 parents qui ont accepté de se former pour pouvoir accompagner une équipe !

Prochaine rencontre des catéchistes : Jeudi 11 janvier 2018 à Riedwihr, salle des Marronniers à 20h.

Informations Sacrement de l’Eucharistie

56 enfants recevront en 2018 pour la première fois le sacrement de l’Eucharistie. Merci aux 13 parents catéchistes qui accompagnent les 11 équipes.

Prochaine rencontre des catéchistes : Jeudi 30 novembre 2017 à Riedwihr, salle des Marronniers à 20h.

L’Agenda des enfants

Dimanche 3 décembre 2017  Messe d’entrée en Avent à l’église de Widensolen à 10h00.

Samedi 16 décembre 2017  Rencontre des enfants pour se préparer pour Noël à la salle des fêtes de Riedwihr de 14h00 à 17h00. Inscription auprès de la coopératrice Nathalie Hammer.

Dimanche 24 décembre 2017  Messe de Noël à l’église de Holtzwihr à 17h00.

Dimanche 7 janvier 2018  Messe de l’Épiphanie à 10h30 (lieu à définir).

Mercredi 14 février 2018  Messe du Mercredi des Cendres pour tous les enfants à l’église de Wickerschwihr à 15h00.

Mercredi 14 et mercredi 21 Mars 2018 Sacrement de Réconciliation pour les enfants en première année de préparation au sacrement de l’Eucharistie.

Samedi 17 mars 2018  Veillée de Carême pour la communauté  à la salle des fêtes de Grussenheim à 17h00.

Samedi 24 mars 2018  Rencontre des enfants pour se préparer pour Pâques à la salle des fêtes de Riedwihr à 16h45, suivie de la messe des Rameaux à 18h30 à l’église de Riedwihr. Inscription auprès de la coopératrice Nathalie Hammer.

Jeudi Saint 29 mars 2018  Messe du Jeudi Saint à 19h00 (lieu à définir).

Vendredi Saint 30 mars 2018  Chemin de Croix pour les enfants à 10h00 (lieu à définir).

Samedi 31 avril 2018  Vigile Pascale (lieu et horaire à définir).

Première des Communions :

  • Jeudi 10 mai 2018 Ascension à Houssen à 10h00
  • Dimanche 13 mai 2018 à Artzenheim à 10h00
  • Dimanche 27 mai 2018 à Holtzwihr à 10h00

Dimanche 10 juin 2018  Église en fête, journée de fête pour notre communauté de paroisses à Fortschwihr.

Les événements que nous avons vécus

Samedi 7 octobre à Muntzenheim

Une veillée de rentrée a permis à toute la communauté de se retrouver pour lancer cette nouvelle année pastorale. Ce fut l’occasion de découvrir, par un conte, la vie de Saint François

 d’Assise, patron avec Sainte Claire, de notre communauté. Merci aux nombreux enfants et à leurs parents pour ce beau temps de partage autour de l’Évangile de Matthieu 25 : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” et pour les prières réalisées à la manière de Saint François : “Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon.” Merci également à la chorale accompagnée de Nicolas à la guitare.

Cliquer ici pour voir les photos de la célébration

Vendredi saint 14 avril à Riedwihr

vendredi saintLes enfants avaient rendez-vous en famille, dans l’église de Riedwihr, afin de découvrir et prier le chemin de Croix.

A travers les différentes stations, ils ont pu voir le courage dont a fait preuve Jésus lors de son procès et de son chemin vers la Croix : une belle leçon pour chaque chrétien !

 

Jeudi saint 13 avril à Grussenheim

jeudi saint 1Les enfants, et spécialement ceux qui se préparent à recevoir cette année pour la première fois le corps du Christ, étaient invités à participer, avec la communauté, à la messe du soir de ce Jeudi saint pour entrer dans le Mystère de Pâques. Durant leur parcours, les enfants avaient découvert, avec leurs catéchistes, la Pâque juive et la Pâque de Jésus. Avant la messe, ils avaient inscrit leur prénom sur la nappe destinée à recouvrir l’autel afin de montrer que, dans son infinie tendresse, le Seigneur invite chacun à sa table.

Samedi 8 avril à Riedwihr

samedi des rameauxLes enfants se sont retrouvés, samedi après-midi, dans la salle des fêtes pour ouvrir la Semaine Sainte. Ils se sont regroupés en petits et grands groupes pour échanger autour des Evangiles de la semaine. Ils ont ainsi découvert comment Jésus, acclamé par les habitants qui l’accueillaient avec des feuillages lors de son entrée à Jérusalem était ensuite condamné à mort comme un malfaiteur après un dernier repas pris avec ses amis.

Les enfants ont partagé un goûter et décoré un rameau avant de se rendre à pied à l’église voisine pour célébrer, en communauté, la fête des Rameaux.

Samedi 25 mars à Grussenheim

Les enfants se sont retrouvés, avec l’ensemble de la Communauté, pour une veillée de Carême dans la salle du Foyer de Grussenheim. Le chœur de François et Claire ainsi que lesveillée carême jeunes musiciens et chanteurs du groupe Partage ta joie ont permis à l’assemblée de prier et de chanter au cœur de ce Carême. Après la lecture à plusieurs voix de l’Evangile, de petits groupes se sont formés pour échanger sur ce regard d’amour que Jésus pose sur l’aveugle, ce regard d’amour que nous sommes invités à poser sur les autres. Cette veillée s’est poursuivie, pour ceux qui le souhaitaient, par un bol de riz servi par la chorale de Grussenheim au profit du Père Kunegel, prêtre missionnaire en Afrique.

Mercredi 15 mars à Houssen et Mercredi 22 mars à Widensolen

Premier pardon Widensolen 2017 2premier pardonLes 55 enfants qui se retrouvent en équipes depuis la rentrée pour se préparer au sacrement de l’Eucharistie (en 2018) ont reçu, au cœur du Carême, le sacrement de la Réconciliation. Notre curé, ainsi que le Père Bernard de Biesheim et le Père Gérard de Dessenheim, leurs ont donné ce sacrement lors de deux célébrations.

Mercredi 1er février à 15h à Wickerschwihr – Mercredi des cendres

Mercredi des cendres enfants Wickerschwihr 2017Les enfants de la Communauté de paroisses se sont retrouvés pour célébrer la messe d’entrée en Carême. Un texte du Père Charles Singer les a invités à déposer les cailloux placés devant les yeux, dans les oreilles, sur les lèvres, dans les mains et dans le cœur. Ces cailloux qui nous pèsent et qui nous ralentissent dans notre marche vers le Christ. Chaque enfant a ainsi symboliquement déposé un caillou aux pieds de Jésus. Les enfants ont découvert la signification des cendres et du chemin de Carême qui, durant 40 jours, nous invite à nous délester de ce qui est inutile pour regarder Dieu et les autres.

Dimanche 8 janvier 2017 à Bischwihr

site-8-01-17Les enfants qui se préparent à recevoir le Sacrement de l’Eucharistie étaient invités à célébrer la fête de l’Epiphanie. Rehaussée par les chants de la choralesite-08-01 dirigée par Chantal Schreiner et la participation des musiciens avec Patrice à l’orgue, Nicolas à la guitare et Lisa à la flûte traversière, la célébration s’est achevée par la remise à chaque enfant du livret « Vivre l’Eucharistie » qui les accompagnera jusqu’à la célébration de leur Première des Communions.

Samedi 24 décembre 2016 à 17h à Holtzwihr

Les enfants avaient rendez-vous avec leurs familles pour célébrer la naissance de l’enfant Jésus. Pour cette occasion, ils avaient réalisé des photos présentées dans un diaporama, afin de mettre en image le texte du Pape François : « Noël, c’est toi ».

Samedi 18 décembre 2016 à Riedwihr

Plus de cinquante enfants de la Communauté se sont retrouvés àsite-1202016 la salle des fêtes pour préparer « Noël autrement ». Au programme : découverte des Evangiles annonçant la naissance de Jésus, récit en images de la Nativité,  bricolage de l’étoile qui a guidé les mages ainsi qu’un goûter confectionné par les mamans !

Dimanche 27 novembre 2016 à Holtzwihr

1er-avent-2016-holtzwihrLes enfants et plus particulièrement ceux qui se préparent au Sacrement de la Réconciliation  se sont retrouvés pour célébrer l’entrée en Avent. Le groupe des jeunes musiciens « Partage ta joie », la chorale ainsi que Jean-Marie à l’orgue ont animé cette célébration.

Vendredi 11 novembre 2016 à Holtzwihr

site-11-11Les enfants ont participé au 60ème anniversaire de la consécration de l’église aux côtés de Monseigneur Vincent Dollmann, évêque auxiliaire. Ils ont participé à la procession d’entrée en déposant chacun, au pied de l’autel, une lumière destinée à rappeler que le Christ est la Lumière du monde. Monseigneur Dollmann a présidé la célébration aux côtés de notre curé Dominique Kress et de Christian Renger, ancien curé de la paroisse.

Servants d’autel

servant-dautel Servir à la messe, c’est contribuer à la beauté des célébrations, aider le prêtre et l’assemblée à prier et être soi-même plus disponible à la prière.

Ainsi, cette pastorale dépasse le seul service liturgique. Elle est un lieu de proposition et d’approfondissement de la foi chrétienne. Les jeunes y trouvent une formation liturgique, une certaine catéchèse, une expérience fraternelle de convivialité, de découverte et de vie en Église.

Les enfants qui souhaitent renforcer les équipes des servants d’autel et ainsi participer activement à aider le prêtre lors des célébrations sont les bienvenus, libre à eux d’essayer, de continuer et de s’arrêter lorsqu’ils le souhaitent.

De petites récompenses comme une sortie de fin d’année leur seront offertes et proposées…

Pour tous renseignements, merci de contacter Lisa MEYER :

06 65 03 12 31

ou par mail :

lisa.meyer3@orange.fr

La confirmation

Logo parcours Christos

Les jeunes (en 4ème en principe) ont la possibilité de s’inscrire pour le parcours de la préparation au sacrement de la Confirmation (célébré après 2 années de cheminement).

Avec Christos, ils partagent des temps en équipe autour de la Parole de Dieu et découvrent ce que les chrétiens d’aujourd’hui vivent. Un réseau d’adultes les accompagne : l’animateur de l’équipe, les parents, le prêtre, la coopératrice chargée des jeunes, les tuteurs. Tous à divers niveaux, les aides à vivre mieux leur vie de jeunes et de chrétiens dans la société qui est la nôtre.

jeunes confirmands Holtzwihr

Une dizaine de rencontres en équipes, un rallye des sacrements, un temps de retraite spirituelle de deux ou trois jours dans une communauté religieuse, des rencontres avec les tuteurs, des moments de convivialité, la rencontre avec l’évêque ou son délégué qui va les confirmer, un parcours passionnant.

Les actions des confirmands

« La boîte à savon »

sam_03201-convertimageLes jeunes qui se préparent à la Confirmation ont collecté des produits d’hygiène, pendant le temps du carême, au profit de la « boite à savon », service de Caritas pour les personnes en précarité.

L’action sera reconduite pendant le Carême 2017

Les confirmands rencontrent les bénévoles qui proposent des aides diverses et variées aux personnes qui le demandent.  Aide aux demandeurs d’asile,  alphabétisation, bon alimentaire, achat de matériel scolaire, garde d’enfants,  vestiaire, etc.

« le jeu du migrant »

Les jeunes confirmands se sont retrouvés le samedi 14 janvier 2017 au bureau de la communauté de paroisses avec Mme Sophie ATTARD de

En effet dans le parcours de cette année ils se penchent un peu plus sur la solidarité et les actions proposées par CARITAS.confirmad jeu du migrant Holtzwihr

Ils se sont mis dans la peau d’un migrant en jouant. Un plateau de jeu les a fait prendre conscience de difficultés rencontrées par les migrants qui rencontrent tous des situations très difficiles, et aussi très longues. Nous n’avons pas idée du temps passé et de l’argent donné pour toutes les démarches, et souvent pour se retrouver à la case départ.

20170114_105347Les personnages « du jeu du migrant »  et leurs situations sont tous issus de faits réels.

Dans trois semaines ils se rendront  Centre d’Accueil St Vincent à Colmar pour partager les réalités du quotidien de jeunes de leurs âges.

Pour tout renseignement s’adresser à la coopératrice de la pastorale :

Christine Mergel 06 70 09 10 42

mergel.christine@orange.fr

Célébration d’un mariage ou d’un anniversaire de mariage

Pour les demandes de célébration de mariages ou d’anniversaire de mariage, il est nécessaire de transmettre RAPIDEMENT les demandes au prêtre, 1 an au minimum pour les mariages !

Précisez immédiatement au demandeur de ne faire aucune autre démarche (réservation de salle, chorale, etc…) avant d’avoir convenu d’une date avec le prêtre.

Au niveau de notre communauté de paroisses, nous proposons 5 rencontres en commun. Nous échangeons avec les couples de fiancés sur les fondements humains de l’engagement et les points forts du mariage. Nous parlons du sacrement du mariage lui-même.

Une première rencontre d’inscription ainsi que la préparation de la célébration se font individuellement.

  • Célébration d’un mariage : selon les indications diocésaines en vigueur (110 € au 01/04/2015)
  • Célébration d’un anniversaire de mariage : un don pour la paroisse sera toujours le bienvenu, dans la mesure des moyens du couple.

Pour tout renseignement, contacter Christine MERGEL,

coopératrice de la pastorale au 06 70 09 10 42

L’enseignement de la religion à l’école en Alsace

Capture site enseignement de la religion à l'écoleEn Alsace, le cours de religion est entièrement intégré dans les programmes scolaires de l’Académie de Strasbourg. De ce fait, la proposition catholique concernant l’enseignement de la religion à l’école, participe pleinement à l’éducation et à la formation de tous les élèves qui le souhaitent. Les cours sont dispensés par des enseignants ou par des intervenants de religion, proposés par les autorités catholiques, agréés par les autorités académiques et formés par les services compétents. Ce n’est pas un cours de catéchisme mais plutôt un enseignement culturel et religieux (le catéchisme au sens strict du terme, préparation des enfants à la communion et à la confirmation, est assuré dans les paroisses). Cette heure d’enseignement hebdomadaire se nomme d’ailleurs dans beaucoup d’établissements « culture religieuse ».

Pour davantage d’informations : Site diocésain de l’enseignement et de la catéchèse

Lire la lettre de présentation de l’enseignement religieux à l’école primaire : « L’enseignement de la religion à l’école en Alsace : Une chance pour vos enfants et vos jeunes ! »

La pastorale des familles

La pastorale des familles est un service du diocèse de Strasbourg dont la mission est de soutenir les paroisses et les mouvements dans l’accompagnement des familles.

La revue semestrielle L’Esprit de Famille et la newsletter Pastorale des familles Infos peuvent vous être transmises sur simple demande. Capture pastorale des famillesElles nourrissent la réflexion, diffusent des informations sur les activités en lien avec les questions familiales et permettent la mutualisation des ressources et des outils utiles à l’accompagnement des familles. Cliquer ici pour découvrir le numéro d’avril 2017 :  L’Esprit de Famille n°7

Le livret « Un Oui pour la vie…des propositions d’accompagnement » présente les propositions existantes sur le diocèse de Strasbourg et au-delà pour construire sa famille, pour la consolider et pour trouver des aides en cas d’épreuves pour le couple.

Chaque année le service organise notamment une journée d’échange et de formation pour les personnes engagées dans la préparation au mariage. Il propose également une rencontre aux responsables de mouvements et aux animateurs de zones pour développer les synergies entre les mouvements et avec les communautés de paroisse.

Plus davantage d’informations, consulter le site diocésain : http://www.alsace.catholique.fr/les-services/pastorale-familles/

Le Service de l’Evangile auprès des malades (SEM)

Il s’agit d’une présence d’Église auprès des personnes âgées, isolées, malades ou handicapées.

C’est une équipe de chrétiens envoyés par l’Église : prêtres, laïcs, religieux ou diacres, soucieux de répondre à l’appel du Christ :

« J’étais malade et vous m’avez visité ».

Le prêtre est le premier responsable de cette équipe.

Les missions du SEM

La visite étant la première mission du SEM, c’est dans un esprit de compassion et d’écoute que les membres s’engagent à :

  • Apporter la communion aux personnes qui le désirent
  • Visiter toute personne qui fera appel ou sera signalée
  • Prier pour les personnes malades et avec celles qui le désirent
  •  Réfléchir sa foi en équipe autour de la Parole de Dieu ou d’autres textes
  • Témoigner de l’Evangile en mettant en pratique la Parole de Jésus « ce que j’ai fait pour vous, faites-le vous aussi »
  • Accompagner spirituellement ceux qui le souhaitent dans le respect de chacun, en lien avec le prêtre responsable
  • Préparer au sacrement des malades.
  • autres…

Contact:

Mme Marie-Odile SCHAFFAR, 22 Rue du colonel Cadé  HOLTZWIHR au 03 89 47 48 70

moschaffar@sfr.fr

ou

Mme Pierrette DORGLER , 43 rue Dobler MUNTZENHEIM au 03 89 47 77 57

jdorgler@free.fr

PASTORALE DES FUNERAILLES

En cas de décès, merci de prévenir, outre le curé, l’une des personnes suivantes :

  • Geneviève SCHUPP 03 89 41 28 56 ou 07 70 87 13 18
  • Elisabeth MERIAUX 03 89 47 47 92
  • Chantal LONGEOT 03 89 80 51 84
  • Monique MERESSE 03 89 23 37 53

équipe funérailles St François et Ste Claire sur Ried et Hardt

Le sens de la mort

allrenpeigrun0083La mort d’un proche est un moment douloureux dans la vie d’une famille et souvent même de toute une communauté. Elle entraîne un sentiment de perte puisque ceux et celles qui ont partagé notre vie ne sont plus avec nous. La foi chrétienne, cependant, nous révèle le vrai sens de la mort et suscite l’espérance. La mort, pour le disciple du Christ, est la porte de la vie éternelle. Comme saint Paul nous le rappelle, même si nous sommes en deuil, la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts est pour nous source d’espérance et de réconfort. (Cf. 1 Thessaloniciens 4, 13-17)

Le rôle de l’Église : Le ministère pastoral de l’Église et son rituel des funérailles veulent replacer l’événement de la mort dans le contexte de notre foi chrétienne. Dans le Rituel des funérailles chrétiennes, où l’Église formule ses directives pour la célébration des funérailles, nous lisons ce qui suit:

  • A la mort du chrétien, dont la vie et la foi commencèrent dans les eaux du baptême et furent nourries à la table eucharistique, l’Église intercède au nom du défunt parce qu’elle sait dans la foi que la mort n’est pas le dernier mot et ne vient pas briser les liens forgés pendant l’existence.
  • L’Église exerce aussi son ministère auprès des personnes en deuil et leur offre lors de la célébration des funérailles la consolation de la Parole de Dieu et le sacrement de l’Eucharistie.
  • Par la célébration des funérailles, les chrétiens offrent à Dieu le culte, la louange et l’action de grâces pour le don de la vie qui retourne à Dieu, auteur de la vie et espérance des justes.
  • Par le rituel des funérailles, l’Église recommande les défunts à la miséricorde de Dieu et sollicite le pardon de leurs péchés.
  • Par le rituel des funérailles, notamment lors de la célébration du sacrifice eucharistique, la communauté chrétienne exprime l’union de l’Église ici-bas à l’Église du ciel dans la communion des saints. Quoique séparés de ceux qui restent, les morts n’en font pas moins un avec la communauté des croyants sur terre et peuvent bénéficier de leurs prières et de leur intercession. (RFC, 4-6)

Face à la mort ?

Un décès est pour une famille un moment difficile de l’existence. La disparition d’un proche est perçue comme un déchirement et suscite souvent bien des problèmes. Nous sommes désemparés et parfois révoltés devant la mort, surtout dès qu’elle s’accompagne de grandes souffrances ou qu’elle atteint des jeunes. Elle est considérée comme injuste, voire scandaleuse. Et nous nous posons parfois des questions sur le sens de notre propre vie et sur Dieu… C’est alors qu’il faut organiser les obsèques !

Pourquoi une cérémonie religieuse pour les obsèques ?

Les obsèques religieuses sont parfois demandées par des personnes qui affirment leur distance par rapport à la foi, mais soucieuses de respecter la volonté de leur défunt. Il faut « passer par l’église ».
D’autres souhaitent entendre exprimer une signification de l’existence humaine d’une manière inspirée par la foi chrétienne. Des chrétiens convaincus veulent accueillir dans la foi et l’espérance l’événement de la mort et du deuil qu’elle entraîne. Actuellement en France, pour 80 % des décès il y a des obsèques religieuses.
On attend de l’Église qu’elle donne un sens à l’évènement de la mort, qu’elle dise une parole sur le défunt, qu’elle pose des gestes qui l’honorent, qu’elle propose une parole d’espérance et qu’elle accompagne dans leur désarroi les personnes confrontées au deuil.

Notons que toute personne qui donne aux funérailles un caractère contraire à la volonté du défunt encoure une sanction pénale (code pénal art.433.21.1).

Qu’apporte la cérémonie chrétienne des funérailles ?

  • Elle a pour but de rendre honneur au défunt et de prier pour lui. Elle exprime la dignité de l’homme au moment de sa mort.
  • Elle est l’occasion du rassemblement de la famille et des amis du défunt, parfois de retrouvailles et même de réconciliation.
  • Elle nous aide à commencer le deuil en ranimant notre espérance.
  • Elle est un moment favorable pour réfléchir au sens de notre vie et à la destinée humaine. Elle nous invite au recueillement et à la prière et nous apporte un témoignage de foi.

Elle fait parfois découvrir à des gens qui participent rarement à une cérémonie religieuse un visage de l’Église différent des idées préconçues.

Funérailles d’enfant

Dans le rituel des obsèques, il existe une célébration pour les funérailles d’enfant. Le déroulement de la célébration est le même que dans le cas des adultes. La couleur liturgique est pascale, le blanc. On peut mettre en valeur le vêtement blanc du baptême. Il y a des oraisons convenant aux enfants.

Rôle des pompes funèbres au début et à la fin de la cérémonie

Le cercueil est en place devant l’autel. Dès l’arrivée du convoi à l’église, l’ordonnateur des pompes funèbres invite les membres de la famille à prendre place sur les premiers rangs devant autel. Les invités et amis sont placés sur les rangs opposés. Les fleurs sont disposées sur le cercueil, autour de celui-ci et près des piliers de l’église.
A la fin de la célébration, l’assistance est invitée par le maître de cérémonie à bénir le cercueil. Elle est conduite vers l’entrée de l’église où des registres à signatures sont disposés sur des tables pour inscrire les noms et adresses (la présence des registres permet à la famille de pouvoir remercier par la suite les amis présents). En cas de condoléances, la famille est placée, selon l’usage dans la paroisse, sur un côté et reçoit un par un les membres de l’assistance
Les porteurs chargent les fleurs dans le corbillard et procèdent à la levée du cercueil du chœur de l’église au véhicule et le convoi se dirige vers le cimetière.

Quel est le sens des différents rites liturgiques ?

  •  « Le cierge pascal allumé » symbolise la présence du Ressuscité dans le monde.
  • « Le rite de la lumière » : Le geste de prendre la flamme du cierge pascal pour allumer les cierges qui entourent le cercueil signifie que la lumière du Christ ressuscité est la source de notre espérance.cierge pascal

 

  • « Le rite de la croix » rappelle que Jésus nous a aimés jusqu’à mourir pour nous.
  •  « L’encensement » est un signe de respect pour le défunt et symbolise notre prière qui monte vers Dieu.

encensoir

  •  « L’aspersion » avec l’eau bénite rappelle l’eau du baptême.

arton752-ac227

  •  « Les fleurs » sont signes de sympathie, d’amitié, de solidarité.

68028792

  • « Des objets familiers » peuvent être significatifs de ce qui avait valeur aux yeux du défunt.
  •  « Le geste de dernier adieu » est un signe d’affection ou d’amitié que l’on peut faire par exemple en posant la main sur le cercueil.

sc3a9pulture

Quel rôle la famille peut-elle avoir dans la cérémonie ?

Pendant les obsèques, en lien avec l’Equipe de la Pastorale des Funérailles de la paroisse, les membres de la famille sont invités à avoir un rôle dans la célébration : allumer les cierges qui entourent le cercueil, parfois déposer une fleur sur le cercueil, faire les lectures, proposer des intentions de prière, donner un témoignage sur le défunt. Cette participation personnalise la cérémonie et donne la possibilité d’exprimer quelque chose en un moment où on se sent impuissant devant ce qui arrive. C’est un dernier acte d’affection ou d’amitié pour le défunt. C’est aussi une étape de deuil qui libère, car on a souvent l’impression de ne pas avoir fait tout ce qu’on pouvait pour celui qui nous a quittés. La participation de la famille donne aussi une richesse, une « densité » à la célébration. Elle est apaisante pour tous. Elle crée un élan, une ouverture à une espérance qui est ressentie par l’assemblée, même si celle-ci est composée de bien des gens qui sont loin de l’Église.

Instructions du Vatican (congrégation du clergé) concernant la collaboration des fidèles laïcs au ministère des prêtres (article 12 pour la conduite des funérailles) 1997

Vivre la solidarité dans notre communauté de paroisses

Il existe de nombreuses situations de pauvreté au sein de notre communauté de paroisses : pauvreté sociale, pauvreté physique, pauvreté relationnelle, pauvreté spirituelle… Pour toutes ces formes de précarité, l’Eglise nous appelle à faire preuve de compassion et de présence bienveillante afin de préserver la dignité des personnes.

Isabelle LAURENT, membre de l’EAP est en charge de la solidarité, la charité et du service de l’autre. Si vous ressentez le besoin d’être aidé ou si connaissez des personnes dans nos villages ou votre entourage qui auraient besoin d’être soutenues, n’hésitez pas à la contacter : isabelle.laurent30@orange.fr

Caritas Alsace

image_preview caritasFondée en 1903, Caritas Alsace constitue le réseau alsacien du Secours Catholique et assure l’action caritative afin d’intervenir dans la lutte contre la pauvreté en lien avec d’autres acteurs de solidarité.

Sa mission est l’accueil inconditionnel de toute personne, quelque soit son origine, sa religion ou son statut sur le sol national.

En 2016, en Alsace, plus de 2000 bénévoles œuvrent pour venir en aide à 34 000 personnes en situation de pauvreté.

A Colmar et environs, ce sont 120 bénévoles, dont une dizaine de la communauté paroissiale, qui ont rencontré 1700 personnes dans le besoin, dont certaines sont également issues de notre secteur, et qui découvrent en retour que leur action ouvre leur cœur à une plus grande fraternité.

La permanence d’accueil et d’écoute de Caritas Alsace à Colmar s’articule sur trois lieux d’activités:

les espaces St -Martin et St-Vincent accueillent des personnes en situation de pauvreté et leur accordent des aides d’urgence qui ont augmenté de 13 % l’an dernier par rapport à 2014 ; cette aide débouche souvent sur des ateliers d’alphabétisation et de Français Langue Etrangère, ainsi que sur l’aide à la recherche d’emploi, avec 25 % de passages de plus en un an.

l’espace Frédéric Ozanam, ouvert fin 2013, propose un accueil et une écoute aux familles de détenus en attente de parloir à la prison de Colmar ; depuis l’ouverture, plus de 1000 passages d’adultes et 400 enfants ont été enregistrés en ce « lieu  ressource », où les échanges sont de plus en plus longs et profonds.

– les activités collectives se développent également, comme le groupe de conversation française qui a accueilli 180 personnes sur l’année 2015, l’atelier loisir-créatif, l’accompagnement scolaire pour environ 25 enfants, et la fête de Noël, qui a réuni environ 300 personnes.

– des loisirs sont également proposés : week-ends nature, un séjour de vacances pour les familles et une proposition de camp pour les jeunes.

A travers toutes ces activités, les bénévoles de Caritas Alsace découvrent qu’aider les plus pauvres c’est oser vivre une vraie rencontre : l’aide n’est que le moyen d’établir une relation vraie où chacun peut donner et recevoir. Alors, ensemble choisissons d’agir avec les plus démunis !

Etre bénévole à Caritas Alsace peut se faire de multiples façons, selon les possibilités, les goûts et les compétences de chacun ; autant de raisons pour rejoindre l’une de nos équipes…

Enfin, le Réseau Caritas Alsace Secours Catholique est engagé avec d’autres associations caritatives au niveau international dans les domaines de l’éducation, la santé et la formation professionnelle en partenariat avec des ONG sur place. Toutes les actions sont nécessaires dans un contexte social et économique dégradé : au niveau religieux par la prière, sur le terrain en tant que bénévole et au niveau financier par le biais des dons. Merci infiniment pour votre solidarité et votre générosité !

Contactez-nous : accueil.colmar@caritas-alsace.org

n° tél : 03 89 41 12 56 au 9, rue de Riquewihr à Colmar

A la découverte du patrimoine religieux entre Ried et Hardt

La pastorale du Tourisme nous invite à découvrir le patrimoine religieux de notre communauté de paroisses, et la beauté des paysages du Ried. Une équipe de bénévoles a été constituée afin de repérer des parcours cyclotouristiques permettant de découvrir les trésors culturels des alentours : églises, oratoires, cimetières, croix de chemin, stèles commémoratives, etc. Ces parcours se veulent accessibles à tous.

Le fruit de ce minutieux travail de recensement a donné naissance à un livret de découverte. Cet ouvrage comporte de nombreuses photos ainsi que des textes sur l’histoire des communes. Le parcours proposé passe par Holtzwihr, Grussenheim, Jebsheim, Riedwihr et Wickerschwihr avec un supplément sur Houssen. On pourra se le procurer auprès du bureau de la zone pastorale de Colmar-Plaine (zonepastorale.colmarplaine@gmail.com) ou au bureau de la communauté de paroisses St François et Ste Claire sur Ried et Hardt à Urschenheim. Afin de couvrir les frais d’impression, une participation de deux euros sera demandée (hors frais postaux).

Les itinéraires détaillés à faire à vélo seront téléchargeables sur le site du diocèse de Strasbourg :

 

 

 

 

Cliquer ici pour accéder au site du diocèse Pastorale tourisme et loisirs

ou dès à présent via notre site internet

Cliquer ici pour télécharger le livret au format pdf

Saveurs d’Evangile

logo sans fondSaveurs d’Évangile est un outil du diocèse de Strasbourg qui permet, au fil de l’année liturgique, de partager en petits groupes autour de la Parole de Dieu. Des commentaires bibliques, des pistes de réflexion et d’autres ressources sont proposés sur des fiches à télécharger gratuitement sur internet.

Une démarche avec un itinéraire en 5 étapes :

  1. Se rassembler… vivre un temps d’accueil fraternel et spirituel.
  2. Écouter… découvrir l’évangile du dimanche.
  3. Comprendre… observer et approfondir le texte.
  4. Savourer… vivre la Parole.
  5. Prier… remercier, louer, demander…

Des prolongements sont possibles avec des ressources complémentaires pour aller plus loin avec une œuvre d’art, un témoin ou une méditation.

Pour davantage d’informations : Site internet Saveurs d’Evangile

Pour télécharger les fiches : Cliquer pour télécharger les fiches

Responsable pour notre Communauté de paroisse : Philippe BRAND de MUNTZENHEIM pour l’annonce, la catéchèse et la formation. 06 85 91 26 40

Equipes Notre Dame

end-logo-e1434969531789Cheminer avec le Christ, personnellement et en couple, vivre au quotidien le sacrement de mariage et porter du fruit : c’est l’objectif que poursuivent les équipiers Notre-Dame. L’amour grandit dans le dynamisme, dans un projet commun, dans un renouvellement constant. Dire à l’autre « je t’aime » veut aussi dire « nous ferons tout pour que notre amour grandisse, pour que le projet que nous allons tenter, soit une aventure exaltante. Nous allons construire quelque chose ensemble, sous le regard et avec l’aide de Dieu. » Cet amour, transfiguré par le Christ, n’est pas une lumière qui reste cachée, réservée au couple. Il doit être fécond, rayonner, témoigner. La grâce reçue par le sacrement  n’a de sens que si elle est donnée généreusement à d’autres.
« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15,13)
Avec un ami, fidèle et patient, Jésus-Christ.
Avec l’aide de moyens simples, à vivre en couple.
Avec le soutien de compagnons de route, au sein d’une équipe.
Avec un ami, fidèle et patient, Jésus-Christ
Par le sacrement du mariage, un homme et une femme s’engagent à se dire « oui » tous les jours. Ils sont certains que le Seigneur est présent, fidèle et patient, dans leur amour. Comme un ami, il les aidera et les soutiendra sur leur chemin de vie de couple.
Mais les choses ne sont pas si simples, l’amour humain est imparfait. Il est des jours où cet amour se cache et où pourtant la fidélité à l’Amour garde sa grandeur.
Comment mieux comprendre cet amour ? Comment prendre conscience que l’on peut s’aider mutuellement, et dans quel domaine ? Comment mettre en pratique concrètement notre projet commun, dans notre vie quotidienne d’homme et de femme ? Quel est l’objectif ?
Avec l’aide de moyens simples, à vivre en couple
Vivre pour aimer, donner et construire ? Quel beau projet ! Quelles actions concrètes pour l’atteindre ?
C’est la grande force du mouvement Equipes Notre-Dame, et de sa pédagogie au service du couple : faire grandir l’amour du couple chrétien en proposant un ensemble de moyens réalistes pour progresser. Et ainsi marcher vers un amour intense et de qualité : s’aimer davantage et s’aimer dans le Christ.
Avec le soutien de compagnons de route, au sein d’une équipe
Les couples des Equipes Notre-Dame connaissent les limites de leurs forces et leurs faiblesses. Ils expérimentent, chaque jour, combien il est difficile de vivre en chrétien dans notre monde. Ils ont une grande confiance en la puissance de l’entraide fraternelle. Ils ont décidé de faire équipe. Le mot équipe implique l’idée d’un but précis, poursuivi activement en commun.
« Lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18, 20)
Pas de vie chrétienne sans une foi vivante, et pas de foi vivante et en progrès  sans réflexion. Pour mieux connaître Dieu et ses enseignements, pour approfondir leurs connaissances religieuses et pour « rencontrer » Dieu dans la prière , les couples des Equipes Notre-Dame s’engagent à s’entraider, à étudier ensemble et à prier les uns pour les autres.

« Portez les fardeaux les uns des autres, et ainsi vous accomplirez la loi du Christ » (Ga 6, 2)

(source : site internet des équipes Notre Dame)

Pour davantage d’informations : Site internet des équipes Notre Dame

La Petite vigne

00-album-11Depuis son origine, La Petite Vigne a toujours souhaité être un lieu d’Eglise enraciné dans notre société, attentif à ses évolutions et à ceux qui en souffrent. A travers les activités qu’elle propose et les actions qu’elle conduit ou accompagne, La Petite Vigne souhaite contribuer à tisser des liens entre des personnes, entre des groupes pour créer un nouvel élan vers une société plus fraternelle.

La Petite Vigne est attentive aux évolutions de notre société, en particulier lorsque des individus ou des groupes sont exclus ou précarisés.

Elle souhaite aider à mieux comprendre les mouvements qui traversent le monde et participer à son amélioration et à sa transformation.

Pour ce faire, La Petite Vigne se veut ouverte aux courants nouveaux qui dessinent les pistes d’un avenir différent (initiatives de solidarité envers les exclus et les laissés-pour-compte de notre société, ouverture aux autres cultures et aux autres religions, prise en compte de l’environnement comme une donnée fondamentale de ce début du 21ème siècle, mouvements alter-mondialistes…).

Dans cette dynamique, La Petite Vigne souhaite développer des relations avec des personnes et des groupes avec qui nous partageons des valeurs, des préoccupations et des projets.

A l’image de la plante qui lui donne son nom, La Petite Vigne a les pieds bien ancrés sur cette terre et les ramures qui se dressent vers le ciel, tel l’Homme debout qu’elle souhaite promouvoir. Elles est « petite », donc humble et modeste, mais veut continuer, avec tous les ouvriers de bonne volonté, à produire de belles vendanges. (source : site internet de la Petite Vigne)

Pour davantage d’informations : Site internet de la Petite vigne

 

contactez-nous - CP Ried et Hardt

formulaire de contact avec la communauté sur Ried et Hardt
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

A la découverte de notre patrimoine religieux

Un nouvel onglet a été ajouté sur notre site (dans la tour principale) afin de découvrir nos trésors spirituels locaux en vélo !

Cliquer ici pour en savoir plus

Agenda

Agenda des messes de la semaine

(Les messes de semaine sont susceptibles d’être annulées en cas d’obsèques)

Lundi

Mardi

18h St Martin à Holtzwihr

Mercredi

Jeudi

Vendredi

18h St Georges à Urschenheim

Samedi

Dimanche

10h St Martin à Holtzwihr

Fête de la Ste Cécile et du Christ-Roi

Actualités de la communauté

  • Exposition « Cette nuit à Bethléem »

    La Collégiale Saint Martin située au coeur du marché de Noël de Colmar ouvre ses portes du 1er décembre 2017 au 7 Janvier 2018 pour une exposition sur le thème « Cette nuit à Bethléem ». Cette exposition est organisée par l’association Afibi (association Figurines Bibliques) et une équipe d’une cinquantaine de bénévoles qui ont à coeur de vous présenter l’événement de la Nativité avec plus de […]

  • Fête patronale de la St Martin à Holtzwihr

    Le samedi 11 novembre 2017, la communauté de paroisses s’est retrouvée à Holtzwihr autour de la figure de St Martin. Cette année, la célébration était précédée par la cérémonie au monument aux morts ainsi que de la bénédiction du nouveau camion de pompier de la commune de la Porte du Ried. C’est le curé Dominique […]

  • Comprendre la situation des Chrétiens d’Orient

    Le chanoine Rodolphe Vigneron, spécialiste du dialogue interreligieux, est venu présenter la situation des chrétiens d’Orient vendredi 10 novembre à Houssen. Cette conférence débat a été suivie par de nombreuses personnes, dont des jeunes confirmés de l’année passée. Le Père Vigneron nous a rappelé que ces chrétiens, présents depuis plus de 2000 ans dans la […]

  • Célébration œcuménique à Fortschwihr

    Le dimanche 15 octobre 2017, les communautés protestante et catholique se sont retrouvées le temps d’une célébration commune. Pasteur et prêtre ont ainsi pu rappeler l’importance de la fraternité entre nos deux familles de foi. L’homélie, donnée cette année par le curé Kress, est revenue sur le manteau d’amour dont Dieu souhaite revêtir chaque homme […]

Page 1 sur 912345Dernière page »

Publications du diocèse

Web TV

Émissions radios

Presse écrite

Saveurs d'Évangile