Mélodies printanières

à Mulhouse

Dimanche 23 avril 2017 – 17h

Mélodies printanières

Concert orgue et ténor, Oeuvres de BACH, SCHÜTZ, SCHUBERT… avec

  • Akinobu ONO, ténor
  • Aurore BAAL, orgue

PROGRAMME

  • Quasi modo,  Introït pour le dimanche in albis
  • Henry PURCELL (1658-1685) : This nature’s voice
  • Heinrich SCHÜTZ (1585-1672) :  I süßer,  o freundlicher – Eile, mich
  • Samuel SCHEIDT (1587-1654) : Vater unser, Orgue solo
  • Jean-Sébastien BACH (1685-1750) : Passion selon Saint Matthieu – Récitatif – Geduld, Geduld – Magnificat – Deposuit – Vater unser manualiter  (orgue solo)
  • Cantate 171, Gott wie dein Name – aria: Zum Himmelfahrt
  • Félix MENDELSSOHN (1809-1847) : Andante und Variationen in D-Dur (Orgue solo)
  • Robert SCHUMANN (1810-1856) :  Dichterliebe 1 und 2.
  • Franz SCHUBERT (1797-1828) : Der Blumenbrief – Trockne Blumen – Im  Frühling – Das Rosenband
  • Robert SCHUMANN (1810-1856) : Du bist wie eine Blume – Esquisses in A-dur, (orgue solo) – Frühlingsglaube
  • Gabriel FAURÉ (1845-1924) : Après un rêve – Les roses d’Isaphan

Eglise Sainte Marie, rue des Franciscains – Mulhouse (Parking central / parking Maréchaux conseillés)

Entrée libre – plateau

Renseignements : 03 89 46 42 84

Akinobu ONO,

né en 1989 dans la préfecture d’Aichi (Japon). Il étudia le chant avec Tsuguo Arai, Noboru Shimono, Kei Fukui, Naoya Otsuka, Tadashi Isoyama et actuellement avec Gerd Türk (musique ancienne à la Schola Cantorum). Il a suivi de nombreuses master-classes avec Mitsuko Shirai, Anthony Spiri, Konrad Richter, Roman Trekel, Ulrich Eisenlohr. Il a recu le Bestätigung Award dans la Master class avec Roman Trekel et Ulrich Eisenlohr dans « Waldhaus Konzerte Flims » en Suisse. Si Akinobu est un Orfée/Orfeo expérimenté pour la musique de Monteverdi, il chante tout à son aise des Lieder de Schubert.

Aurore BAAL,

née en 1989, a découvert la musique en Normandie. Pour suivre sa passion, elle est partie à Lyon (2005-2010), où elle obtint les prix du conservatoire de Région de piano, d’orgue (Classe Louis Robilliard puis Yves Lafargue). Elle obtint à Mâcon, le prix de perfectionnement en piano chez Bruno Robilliard (2009). En 2011, elle choisit de se consa- crer à l’orgue et part se perfectionner à Hambourg. Puis en 2012, elle suit Wolfgang Zerer à Bâle à la Schola Cantorum en musique ancienne (Master en 2016). Elle entame un master d’interprétation moderne dans la classe de Martin Sander à Bâle (2016-2018). Elle suivit les cours de Daniel Maurer à Strasbourg (prix de spécialisation en février 2015). Elle est aussi musicologue (Master recherche, 2011, Lyon).

En septembre 2016, elle remporte le Premier Prix Paul-Hofhaimer du concours d’orgued’Innsbruck et devient donc la 6e personne portant ce Prix. Elle a suivi de nombreusesmaster-classes (Boysen, Thiry, Robilliard, Radulescu, Vaudray, Van Dijk…). La musiciennemultiplie la diversité de ses concerts en jouant en tant que soliste, en musique de chambreet avec de nombreux chœurs et orchestres en France, Ukraine, Suisse, Allemagne, Italie, Luxembourg, Autriche. Elle joue dans plusieurs ensembles de musique ancienne, dont l’ensemble Passerelle (Eglise Sainte Marie, Mulhouse).