1917 : l’appel à la paix de Benoit XV

Face aux atrocités de la première guerre mondiale, le  pape Benoît XV adresse le 1er août 1917 une lettre aux chefs d’États des peuples belligérants, une exhortation à la paix dans laquelle il propose un arbitrage international pour résoudre le conflit.

Cette posture médiane lui vaudra le surnom de « Pontife du Saint-Empire » pour les uns et de « Pape français » pour les autres.

La journée d’étude proposée le samedi 25 novembre 2017 de 9h à 17h30 à la Maison de la région Grand Est, par Pax Christi et la Faculté de théologie catholique de Strasbourg, avec le soutien de DECERE et de la Région Grand Est,  souhaite replacer cette lettre dans le contexte particulier de la région du Rhin supérieur : la ligne de front s’était établie ici sur la crête des Vosges, le Viel-Armand étant le symbole des actions guerrières, mais surtout les diocèses de Strasbourg et de Fribourg-en-Brisgau partageaient la commune appartenance à l’Empire.

Par cette destinée commune se dégagent des itinéraires singuliers qui conduiront à la paix, la réconciliation et la fraternité après l’Armistice du 11 novembre 1918, vécue comme une véritable libération. Un véritable laboratoire d’une Europe en devenir.

Écoutons Alfonso Zardi, responsable de Pax Christi pour le diocèse de Strasbourg

Programme et bulletin d’inscription

Participation gratuite (déjeuner inclus). Inscription obligatoire avant le 11 novembre 2017