Protestantismes : pauses & regards

Le temple d’Altkirch accueillera à partir du 31 octobre et jusqu’au 31 octobre 2018 une exposition où art et textes se répondent à part égale pour dire quelque chose de fort sur l’histoire de la Réforme.

À l’occasion de la commémoration des 500 ans de la Réforme, La paroisse protestante d’Altkirch, Mme Catherine PICHARD KNORST – Pasteur et Mr Philippe HILLENWECK – Artiste, ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition :

X x L x L
1517 > 2017
Protestantismes : pauses & regards

Le mardi 31 octobre 2017 à 20h, au temple protestant d’Altkirch (16 rue de Ferrette, 68130 Altkirch).

Toute une histoire !

Tout projet est fruit d’une rencontre. Cette exposition est née le jour où une pasteure qui avait mal au genou est allée consulter son ostéopathe-artiste. Cette rencontre entre Catherine Pichard Knorst et Philippe Hillenweck aurait pu rester anodine.

Mais c’est sans doute mal connaitre ces deux passionnés que de croire que l’histoire aurait pu se contenter d’en rester là.  Chacun a déjà fait l’expérience de patienter dans des salles d’attente insipides, où le temps semble d’autant plus long que rien ne vient vous titiller l’esprit.

Catherine a eu cette chance d’avoir sous les yeux un tableau. Pas n’importe quel tableau, une œuvre qui disait à ses yeux le « bon goût » de son propriétaire. Et oh, surprise, lorsqu’elle découvre que son propriétaire en est également l’artiste !

Et c’est ainsi, sur le pas de la porte, « parce que c’est toujours sur le pas de la porte que se disent les choses importantes », qu’une proposition très honnête a vu le jour. Catherine a proposé à Philippe de faire une exposition de peinture au temple.

Pour Philippe, une « simple expo » n’était pas satisfaisante. Car il aime construire des projets à plusieurs. Riche de l’expérience d’écriture à trois mains avec le psychanalyste Michel Forné et le romancier Denis Grienenberger pour la parution du livre Eidesis, il sait que « travailler en collectif fait que d’autres personnes adhèrent rapidement à un projet ».

Avec l’anniversaire des 500 ans de la Réforme en toile de fond, la sensibilité et l’art des mots de Catherine, et l’univers tout en couleurs et en formes de Philippe, les ingrédients étaient réunis pour se mettre au travail.

Une inspiration qui nait d’un dialogue

Philippe a eu l’idée de découper les 500 ans en 10 périodes que Catherine a ensuite choisies. Chaque époque sélectionnée s’est alors enrichie d’un tableau peint par Philippe et d’un texte écrit par Catherine.

Les écrits ne sont pas des textes historiques. Catherine a essayé d’entrer en empathie avec les gens vivant à chaque époque, d’imaginer ce que les personnes ont pu ressentir face à tel ou tel événement. Certaines périodes l’ont vite inspirée, d’autres ont été plus difficiles.

Albert Schweitzer lui a ainsi donné un peu de fil à retordre, mais au final, il a pris forme et les mots ont pu lui donner substance. Philippe, de son côté, a essayé de résumer en un point graphique une sensation, une expression, jouant « sur les extrêmes, pour rendre l’œuvre plus forte et plus dérangeante », tout en ayant à cœur de ne pas faire d’élitisme.

L’art, même lorsqu’il est abstrait, doit être accessible, on doit pouvoir approcher ses tableaux « avec une démarche proche de celles des enfants, qui au contraire des adultes, ne mettent pas d’obstacles entre l’œuvre et eux ».

Pour lui, les textes ont donc entre autres ce rôle facilitateur au niveau de l’accessibilité. Lorsqu’on leur demande ce que cette aventure humaine leur a permis de vivre jusqu’à ce jour, Catherine répond sans hésiter qu’elle lui a redonné le goût de l’écriture.

Philippe, lui, ne cache pas la fatigue qui résulte inévitablement de la réalisation un tel projet. Mais il souligne qu’il « aurait conçu le fait de pratiquer une croyance sous cette forme-là, dans cette grande liberté » et que « l’art sacré trouve là sa plus belle expression lorsqu’il créé du sens et du lien ».

Un projet qui va plus loin

Pour Catherine, « la religion doit indiscutablement être vecteur de liens ». Des liens, ce projet ouvert sur la vie en a déjà tissé dans de nombreuses directions.

Pour preuve, les multiples partenariats et soutiens, tant du côté du conseil presbytéral bien sûr, mais aussi de la municipalité, du cinéma Palace Lumière, des institutions avec l’UEPAL, de la librairie Mille Feuilles, de l’école de Musique et de toutes les communautés chrétiennes locales qui se sont impliquées à part égale dans le déploiement du projet sur une année entière.

En effet, 8 événements rythmeront les prochains mois, reflet d’un désir constant d’ouverture, constitutif de l’essence-même du projet, et d’une volonté de le rendre vivant au-delà de l’exposition.

Les festivités débuteront donc le mardi 31 octobre à 20h au temple d’Altkirch, avec le vernissage de l’exposition qui prendra une forme originale, mêlant mots, couleurs, sons et visages venus des différents horizons.

Dans cette « tente de la rencontre » ouverte sur le monde et les diverses sensibilités, la fête va bientôt être prête ! L’espace de liberté y est suffisamment vaste, pour que les invités puissent s’y poser un temps, nombreux, et s’y sentent suffisamment bien pour désirer mêler leur voix au dialogue initié à deux. Tout projet est fruit d’une rencontre…et toute rencontre authentique en appelle d’autres ! On ne risque qu’une chose : y prendre goût !

Calendrier des manifestations 2017 – 2018

  1. 31 octobre 2017 au 31 octobre 2018 > Exposition des peintures de Philippe HILLENWECK accompagnées des textes de Catherine PICHARD KNORST au temple d’Altkirch – Exposition visible sur RDV.
  2. 18 mars 2018 à 16h30 > Soirée cinéma : projection du film Selma d’Ava Du Vernay au cinéma palace d’Altkirch en souvenir des marches de Martin Luther King avec la présence du professeur Frédéric ROGNON, auteur de Martin Luther King, une vie pour la non-violence évangélique.
  3. 08 avril 2018 à 16h30 > Conférence : présentation de l’association la CIMADE (Comité Inter-Mouvements Auprès Des Évacués) par Madame Geneviève JACQUES Présidente de la CIMADE, au temple.
  4. 13 mai 2018 à 17h00 > Concert caritatif par l’Ecole de musique du Sundgau : au profit de la CIMADE en écho à la création de la Croix-Rouge (1863), au temple.
  5. 01 juin 2018à 20h00 > Conférence : le professeur Matthieu ARNOLD, auteur du livre Luther, nous exposera ses dernières recherches autour du réformateur Martin Luther. A la médiathèque d’Altkirch.
  6. 17 juin 2018 à 15h00 > Célébration commune en forêt préparée par les communautés catholiques, mennonites et réformée d’Altkirch et environs en écho à la Révocation de l’édit de Nantes et des dragonnades – Forêt d’Altkirch (RDV stand de tir).
  7. 30 Septembre 2018 à 17h00 > Conférence : l’oecuménisme, une mélodie à plusieurs voix par Neal BLOUGH, Fabrice PICHARD KNORST et un représentant de la communauté catholique, au Temple.
  8. 31 octobre 2018 > Finissage de l’exposition et concert.