Éthique en projection : La Migration

la-migrationFestival Éthique en projection
2ème édition

LA MIGRATION

Du 17 au 20 octobre 2017

Un événement de l’Espace de Réflexion Ethique Région Alsace, du CEERE et de l’Association Herrade de Landsberg accueilli au Cinéma Vox sous le parrainage de Rony Brauman, directeur de recherche à la Fondation Médecins sans frontières.

D’après une idée originale de l’ERERAL et en partenariat avec le cinéma Vox, cette deuxième édition du Festival Ethique en projection, placée sous le parrainage de Rony Brauman, médecin, directeur de recherche, ex-président de Médecins sans frontières, se déroulera du mardi 17 au vendredi 20 octobre 2017 au cinéma Vox.

Le thème retenu pour cette année interroge la migration à travers le regard de quatre réalisateurs et de quatre questionnements-étapes de ce cheminement : le départ, l’arrivée, l’accueil et l’intégration. Comme l’année précédente, chaque film fera l’objet d’une discussion.

Écoutons Hélène Gebel, organisatrice de l’évènement

Écoutons Marie-Jo Thiel

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Cinéma Vox 17 rue des Francs Bourgeois 67000 Strasbourg

Tarif : 5 € la place en vente en caisse du cinéma ou en ligne sur www.cine-vox.com

Réservations scolaires Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran : vox.cine@gmail.com

Exposition de Sandro Weltin en accès libre pendant toute la durée du Festival

PROGRAMMATION

Le départ

Mardi 17 octobre 20h : « La pirogue » en VOST,

réalisé par Moussa Touré – DRAME – 1H27

discuté par Rony Brauman, directeur de recherche à la Fondation Médecins sans frontières.

Synopsis :

Baye Laye est pêcheur dans un petit village de la région de Dakar. D’ici partent de nombreuses pirogues à destination des îles Canaries, malgré des traversées souvent meurtrières. Lorsqu’on propose à Baye Laye de guider une pirogue de trente migrants vers l’Espagne, il doute. Capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît bien la mer et ses risques, mais ne souhaite pas partir. Son épouse, inquiète, ne veut pas non plus qu’il prenne ce risque. Pourtant, Baye Laye finit par quitter le village et prendre la mer avec une horde de passagers. Certains ne se comprennent pas, d’autres n’ont jamais navigué. Mais surtout, aucun ne sait ce qui l’attend…

L’arrivée

Mercredi 18 octobre – 20h : « Fuocoammare » en VOST,

réalisé par Gianfranco Rosi – DOCUMENTAIRE – 1H49

discuté par Pascal Hintermeyer,  professeur de sociologie, directeur de l’École doctorale des sciences humaines et sociales  & Francesco Vigneri, sociologue, chargé de mission auprès de la Commission européenne, à la direction générale “Home”.

Synopsis :

Le quotidien de l’île de Lampedusa, d’une superficie de 20 km2, située à 110 kilomètres de l’Afrique et à 200 kilomètres de la Sicile. Comme tout gamin, Samuele, un garçon débrouillard de 12 ans, va à l’école et joue avec ses amis. Ce fils de marin adore tirer et chasser avec sa fronde, qu’il fabrique lui-même avec une branche d’arbre. Samuele aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des milliers de migrants qui cherchent à rejoindre sa petite île, au péril de leurs vies. Car des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants, originaires d’Afrique ou du Proche-Orient, tentent de traverser le canal de Sicile pour gagner l’Europe…

L’accueil

Jeudi 19 octobre – 20h : « Terraferma » en VOST,

réalisé par Emanuele Crialese – DRAME – 1H28

discuté par Éric Fourneret,  philosophe, Université Grenoble Alpes.

Synopsis :

Sur une petite île proche de la Sicile, les familles de pêcheurs traditionnels sont obligées de trouver d’autres formes de revenus. L’accueil de touristes remplace peu à peu la pêche. Mais, en plus des visiteurs européens, les insulaires voient arriver de nombreux immigrés africains, qui fuient la misère et tentent de gagner l’Europe continentale. Familles italiennes et immigrés clandestins se voient obligés de cohabiter, de se respecter ou de se dénoncer. Pour défendre sa propre famille, qui gagne à peine de quoi survivre, doit-on rejeter les plus pauvres à la mer ?…

L’intégration

Vendredi 20 octobre – 20h : « The visitor » en VOST,

réalisé par Thomas McCarthy – DRAME – 1H45

discuté par Éric Fourneret,  philosophe, Université Grenoble Alpes.

Synopsis :

Professeur d’économie dans le Connecticut, Walter Vale, la soixantaine, a perdu son goût pour l’enseignement et mène une existence triste et routinière. Quand il est envoyé à Manhattan pour assister à une conférence, Walter constate qu’un jeune couple s’est installé dans l’appartement qu’il possède là-bas : victimes d’une escroquerie immobilière, Tarek, d’origine syrienne, et sa petite amie sénégalaise, Zainab, n’ont nulle part ailleurs où aller. D’abord réticent, Walter accepte d’héberger les deux jeunes gens. Touché par sa gentillesse, Tarek, musicien, lui apprend à jouer du djembé. Peu à peu, Walter retrouve une certaine joie de vivre au contact de ses colocataires…

Pendant toute la durée du Festival, Sandro Weltin, photographe particulièrement concerné par la migration au travers de son travail pour le Conseil de l’Europe, exposera ses photographies, témoignages sensibles de la réalité des migrants en Europe et de l’autre côté de la méditerranée.

En marge du Festival, et en partenariat avec l’académie de Strasbourg, Rony Brauman rencontrera les élèves du collège Lycée Jean Rostand le mercredi 18 octobre.

Contacts Presse :

  • Eva Letzgus pour le Festival : eva.letzgus@gmail.com / 06 71 10 73 27
  • Hélène Gebel pour la venue de Rony Brauman /  hgebel@unistra.fr

En partenariat avec l’ERERAL, avec le CEERE et avec l’association Herrade de Landsberg.

Animation des échanges : Guy Wach, animateur sur les ondes de France Bleu.

Approfondir votre lecture

  • L’éthique traversée par l’élan du désir d’être

    Parler d’éthique, c’est évoquer la question du sens de l’existence et de ce vivre-ensemble qui contribue à l’humanisation de chacun/e ; c’est faire droit au désir du bon, du juste, du vrai, du beau qui motive l’expérience humaine.

  • Les journalistes et l’éthique

    En ce mois d’octobre 2016, l’intention de prière universelle du Pape est pour les journalistes et l’éthique.