Diacres pour servir une mission particulière

ordinations-diaconales-2017_fbEn ce dimanche ensoleillé du 24 septembre, la collégiale Saint-Martin de Colmar était pleine pour accompagner l’ordination de trois nouveaux diacres qui se préparent à devenir prêtres, si Dieu le veut, le 24 juin 2018.

Anthony Rien, Jérémy Nortin et Jean-Paul Aka-Brou, se sont assis au début de la célébration présidée par Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg,  au milieu de leur famille au devant de l’assemblée avant d’être appelés à s’avancer pour recevoir l’ordination.

Mgr Ravel a développé dans son homélie une catéchèse sur le mystère diaconal. « Le diacre est à l’intersection du sacerdoce des baptisés et du sacerdoce des prêtres, qui permet de lier les deux en complémentarité. Par un côté, le diacre est toujours un baptisé, car il ne partage pas le sacerdoce des prêtres. Par un autre, il est ordonné et il n’est donc plus un laïc. Il est à la conjonction des deux sacerdoces, il incarne la façon dont le prêtre et le baptisé se complètent et s’articulent pour une grande fécondité ».  Lire l’intégralité de l’homélie de Mgr Ravel.

Emus et heureux, les trois diacres ont ensuite été salués leurs nombreux amis dans la cour du Collège épiscopal Saint-André de Colmar autour d’un verre de l’amitié animé par le groupe de jeunes musiciens The envoice.

Écoutons l’homélie de Mgr Ravel

l’homélie de Mgr Ravel en PDF

Paul Meyer à interviewé la famille de Jean-Paul Aka-Brou.

Écoutons Jean-Paul et Jérémy

Toute ma vie pour Dieu

Âgé de 34 ans, je suis né en Côte-d’Ivoire. J’accompagnais mes parents à l’église pour la messe vers 6h30 du matin. J’y étais servant de messe. Saisi par la figure du curé, je me suis dit à 7 ans : « J’aimerais être prêtre ». Avec ma famille, on est venu s’installer à Paris. Après le bac, je suis entré aux Fraternités Monastiques de Jérusalem à Paris et ensuite à Strasbourg. En 2014, un appel à une vie plus apostolique a résonné en moi. En concertation avec Mgr Grallet, je suis parti faire un stage à la paroisse de la Meinau. J’ai décidé d’entrer au Grand Séminaire, un lieu où on est à l’école du Christ serviteur. J’ai aussi été en stage à la paroisse Saint-Georges de Haguenau. Quelle belle terre d’accueil que l’Alsace. Elle a envoyé des milliers de missionnaires à travers le monde pour l’évangélisation. Ce qui me touche ici, c’est de voir combien le peuple de Dieu est assoiffé d’entendre Sa parole. Ces rencontres et Celle qu’on fait dans l’eucharistie me conduisent à demander l’ordination diaconale pour servir la terre d’Alsace. Avec la grâce de Dieu, j’aimerais donner toute ma vie au Seigneur.

Jean-Paul Aka-Brou

Une joie immense

J’ai 27 ans, je suis originaire de Soufflenheim. Servant de messe, lecteur, c’est grâce à ma paroisse que j’ai eu la vocation. J’ai aussi été au conseil pastoral et dans la commission jeunes de la zone pastorale de Haguenau. J’ai fait pas mal de pèlerinages dont les JMJ en 2011. J’ai fait un DUT et une licence professionnelle dans la communication et la vidéo. J’ai travaillé un an et suis rentré au séminaire en septembre 2011. Après trois ans, je suis parti en coopération avec la DCC dans un centre franciscain de langues où je donnais des cours de français. Je suis inséré à Ferrette où j’effectue mon stage diaconal. L’ordination diaconale en vue du sacerdoce sera un grand jour qui me préparera doucement vers l’ordination. C’est  l’aboutissement d’un parcours, une nouvelle étape s’ouvre.

Jérémy Noirtin

Je compte sur votre prière

J’ai grandi à Fessenheim. À quinze ans j’ai commencé à chercher Dieu. J’ai alors navigué tel un matelot solitaire dans les flots de l’information à la recherche de la vérité. Je cherchais la vérité sur Dieu, sur le monde, sur l’au-delà. J’accostais huit ans plus tard à l’abbaye blanche d’Œlenberg où « Dieu se manifestait » à moi. Après ce long et périlleux périple, les choses se sont éclaircies par la découverte des prêtres Légionnaires du Christ. À leur contact, je sus quelle était ma vocation, devenir prêtre. Je suis en 6e année de formation au Séminaire de Strasbourg et je suis en paroisse de stage à Châtenois, chez le curé Sébastien Philipps. Je me présente à vous, chers Alsaciens. Je consacre ma vie au service de Dieu et de l’Église et je compte sur votre prière afin d’être toujours un bon serviteur qui plaît à Dieu.

Anthony Rien

Article paru dans le numéro de septembre 2017 de Carrefours d’Alsace.