Lettre pastorale de Mgr Ravel : Le temps de la jeunesse

photo Mgr Ravel« L’heure de la jeunesse sonne à la grande horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg. Par cette première lettre pastorale, je souhaite faire entendre son délicieux carillon dans toute l’Alsace. Pour nous réjouir si nous l’espérions, pour nous déranger si nous dormions. En d’autres termes, il n’est plus temps d’attendre que le train lancé soit totalement arrêté pour accrocher le wagon de la jeunesse au train de l’Évangile »

Annonce en introduction de sa lettre pastorale Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg en précisant « Une lettre pastorale éveille. Elle ne commande pas. Elle appelle, elle relance des énergies diminuées ou éteintes. Elle encourage et elle oriente. Elle vise à mettre en marche ».

« Il ne me semble pas nécessaire d’être un spécialiste de la jeunesse d’aujourd’hui pour s’engager à ses côtés. Les quelques éléments fournis dans ces lignes seront largement suffisants. Passer à l’action concrète n’est alors qu’une question de volonté.

La volonté pousse à marcher en vrai, si elle est enflammée de convictions puissantes. Et elle pousse à marcher droit, si ces convictions sont justes. Vérifions quelques-unes de ces convictions, quant à leur présence, quant à leur justesse ».

La lettre pastorale, intitulée Le temps de la jeunesse, est organisée en trois parties :

  1. Les élans qui portent le marcheur : Mgr Ravel développe 5 convictions largement répandues sur la jeunesse qu’il commente selon son appréciation.
  1. De la rive du rêve à la rive du réel : La spécificité de l’âge de la jeunesse au regard de l’évangile et en particulier de la personnalité de Jean le Baptiste, incarnation de cet âge de la jeunesse.
  1. La pastorale de la jeunesse : Mgr Ravel propose des étapes de pédagogie concrète au service d’un engagement pastoral concret et pratique.

Mgr Ravel propose une lettre pastorale d’une grande densité, organisée sous la forme d’une « encyclique ». Elle témoigne de sa volonté d’orienter le diocèse sur un âge de la vie qui implique tout le monde et qui s’inscrit sur la durée. Elle donne une implication diocésaine concrète à la démarche synodale lancée par le pape François pour les prochains mois.

Lire la lettre pastorale dans son intégralité

La lettre pastorale est éditée dans son intégralité dans Église en Alsace et sera disponible d’ici quelques jours dans les paroisses.

Mgr Luc Ravel répond aux questions de Marc Larchet