Message du Pape François à Emmanuel Macron

pape-francois-emEn France, Emmanuel Macron a pris les rênes du pays officiellement ce dimanche 14 mai lors de la traditionnelle passation de pouvoir à l’Élysée.

A l’occasion de l’investiture du successeur de François Hollande, Emmanuel Macron, le Pape François a adressé au nouveau président de la République française, ses « vœux très cordiaux pour l’exercice de vos hautes fonctions au service de tous vos compatriotes ».

Dans ce télégramme communiqué le mardi 16 mai, le Saint-Père a dit prier pour le « soutenir » pour que la Fille ainée de l’Église, « en fidélité à la riche diversité de ses traditions morales et de son héritage spirituel marqué aussi par la Tradition chrétienne, porte toujours le souci de l’édification d’une société plus juste et fraternelle ».

Dans un contexte d’arrivée continue de migrants en France et chez ses voisins, et une Europe fragilisée par les divisions, le Pape dit aussi prier pour que « dans le respect des différences et l’attention aux personnes en situation de précarité et d’exclusion », le pays « contribue à la coopération et à la solidarité entre les nations » et « que la France continue à favoriser, au sein de l’Europe et dans le monde, la recherche de la paix et du bien commun, le respect de la vie ainsi que la défense de la dignité de chaque personne et de tous les peuples ».

 Source : Radio Vatican


Texte intégral du télégramme du Pape François à Emmanuel Macron

« Son Excellence Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française
A l’occasion de votre investiture comme Président de la République Française, je vous adresse mes vœux très cordiaux pour l’exercice de vos hautes fonctions au service de tous vos compatriotes. Je prie Dieu de vous soutenir pour que votre pays, en fidélité à la riche diversité de ses traditions morales et de son héritage spirituel marqué aussi par la Tradition chrétienne, porte toujours le souci de l’édification d’une société plus juste et fraternelle. Dans le respect des différences et l’attention aux personnes en situation de précarité et d’exclusion, qu’il contribue à la coopération et à la solidarité entre les nations. Que la France continue à favoriser, au sein de l’Europe et dans le monde, la recherche de la paix et du bien commun, le respect de la vie ainsi que la défense de la dignité de chaque personne et de tous les peuples. Sur votre personne et sur tous les habitants de la France, j’appelle de grand cœur la Bénédiction du Seigneur.
François ».