Prendre le parti des jeunes

Dans le cadre des élections présidentielles, les Apprentis d’Auteuil ont donné la parole à plus de 2000 jeunes. Un livre reprend leurs propositions.

Laura Fritsch, 20 ans, et Anne Werey expliquent la démarche.

Apprentis d’Auteuil accompagnent 25 000 jeunes et 6 000 familles en difficulté. Portés par cette attention quotidienne ils ont donné la parole à plus de 2 000 jeunes sur 4 thématiques : famille, école, formation/insertion et citoyenneté. De cette large concertation sont nées de multiples propositions qui ont été travaillées par 40 représentants de toutes les régions  lors d’une rencontre nationale. « Tout au long de cette aventure, nous avons eu le sentiment d’être des acteurs de notre présent et de notre avenir. Nous avons eu le sentiment qu’on nous faisait confiance », témoignent les jeunes qui ajoutent : « la confiance, c’est la base. Trop souvent, les adultes ne nous font pas confiance. Ils parlent à notre place, prévoient, planifient mais ne nous disent pas ce qu’ils font pour nous. Ils ne considèrent pas nos choix ou nos avis ».

Les expressions et les propositions formulées par ces jeunes sont rassemblées dans un petit bouquin d’utilité publique, comme ils disent,  « Prendre le parti des jeunes », aux éditions de l’atelier, disponible en librairie au prix de 5 euros. Un livre salutaire pour échanger en famille, au lycée, au travail…

Ces propositions ont été envoyées aux onze candidats à l’élection présidentielle avec l’espoir qu’elles fassent bouger les lignes.

Un table ronde « et si on prenait le parti des jeunes ? » est organisée le mardi 4 avril de 13h30 à 17h30 au Conseil départemental du Bas-Rhin, salle plénière, Place qui Quartier Blanc à Strasbourg, avec deux ateliers :

  • « Accompagner et insérer, les freins à lever pour faciliter l’accès à l’emploi des jeunes les moins qualifiés »,
  • « Prévenir et protéger : les alternatives au service du lien familial ».

Entrée libre, pour tout renseignement : 03 88 61 51 33  /  direction.grand-est@apprentis-auteuil.org