Marche Interreligieuse de la Fraternité

Les responsables des principaux cultes d’Alsace se sont retrouvés le 22 mars à Strasbourg, le temps d’une marche interreligieuse. Une façon de poser en acte le souhait commun de la fraternité.

marche_interreligieuse_2017

 

C’est devant la maison de la région à Strasbourg que se sont réunis les participants de la marche interreligieuse. Placée sous le signe de la Fraternité, le cortège s’est ensuite dirigé vers le Conseil de l’Europe pour un bref temps de parole de chaque représentant des communautés religieuses.

Pour l’occasion, une œuvre textile a été fabriquée par les différents mouvements ainsi que par des écoles. Elle a ensuite été portée lors de la marche par des participants qui se relayaient. Une façon d’afficher les paroles fortes qui ont marqué ce rassemblement : « C’est lorsqu’en regardant le visage de n’importe quel homme, tu reconnais ton frère ou ta sœur. »

marche_interreligieuse_2017_œuvre-textile

Œuvre textile fabriquée par les différents mouvements ainsi que par des écoles

Cette aspiration commune à la fraternité a largement été reprise lors des temps de paroles des représentants religieux. Monseigneur Grallet a notamment repris la prière pour la paix de François d’Assise lors d’un grand moment d’émotion. Tandis que M. Kauschik Gupta, président de l’association cultuelle des hindous Bhakti Mandir, a rappelé le long chemin qu’il reste encore à parcourir pour ne pas laisser le mot de fraternité vide de sens.

Regardez le reportage photo