Un regard sur…

  • L’Église aime l’Europe et elle croit en son avenir

    L’Église aime l’Europe et elle croit en son avenir : l’Europe n’est pas seulement une terre, mais c’est une tâche spirituelle. Dans l’assemblée plénière qui s’est tenue à Minsk, Bélarus, nous avons renouvelé notre engagement qui consiste à prendre part avec enthousiasme au cheminement du continent, qui a quelque chose de grand à offrir à tous dans la logique de la réciprocité.

  • L’éthique traversée par l’élan du désir d’être

    Parler d’éthique, c’est évoquer la question du sens de l’existence et de ce vivre-ensemble qui contribue à l’humanisation de chacun/e ; c’est faire droit au désir du bon, du juste, du vrai, du beau qui motive l’expérience humaine.

  • Eux avec nous et nous pour eux

    Mgr Ravel appelle chacune et chacun à s’impliquer personnellement, en allant à la rencontre, en écoutant, en ouvrant sa porte, en accompagnant. L’invitation est lancée, comment allons-nous la recevoir, comment allons-nous y répondre ?

  • Pape François : Se reconnaître pécheur

    «C’est la première condition pour être sauvé : se sentir en danger ; la première condition pour être guéri : se sentir malade. Et se sentir pécheur est la première condition pour recevoir ce regard de miséricorde. Mais pensons au regard de Jésus, si beau, si bon, si miséricordieux. Et nous aussi, quand nous prions, nous sentons ce regard sur nous ; c’est le regard de l’amour, le regard de la miséricorde, le regard qui nous sauve. Ne pas avoir peur.»

  • Les paroisses au service de la mission

    « Les paroisses doivent être au contact des familles, de la vie des gens, de la vie du peuple. Elles doivent être des maisons dont la porte est toujours ouverte pour aller à la rencontre des autres. Et il est important que la rencontre soit suivie par une claire proposition de la foi Il s’agit d’ouvrir les portes et de laisser sortir Jésus avec toute la joie de son message.

  • Repenser l’Europe

    Le Saint-Siège et la COMECE organisent, fin octobre au Vatican, le dialogue de Rome sur l’avenir de l’Union européenne auquel participera le Pape François.

  • La transmission et l’enfant, un sujet éminemment politique

    La question de la transmission est au cœur des questions qui traversent notre société, en particulier dans son actualité. Elle soulève un conflit éthique indéniable : l’enfant, alors en pleine construction de son identité psychique et donc de sa personnalité, doit-il être tributaire d’un monde qui ne serait que la répétition du même, où il serait la victime d’un pouvoir exercé sur lui par les adultes ou doit-on l’aider à se construire des fondations solides, chemin vers la liberté, à partir de l’histoire qui l’a précédé ?

  • Dieu se révèle au détour d’une pancarte

    Suite à l’appel du pape François convoquant un synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, en octobre 2018, notre archevêque Mgr Luc Ravel a donné comme priorité pastorale pour notre Église en Alsace, pour les trois ans à venir, la rencontre avec les jeunes de 16 à 29 ans.

  • Monastère Thien An

    Le 28 juin 2017, à 08h00, le gouvernement de la province de Thua Thien – Hue a mobilisé 200 policiers en habit civil, déguisés comme des voyous, équipés de couteaux, de tubes de fer et d’équipements de répression de la police, ont attaqué avec cruauté les moines du monastère de Thien An.

  • Tout n’est pas souhaitable !

    Pour fêter les 500 ans de la Réforme protestante, un pasteur allemand a installé dans son église un robot-pasteur capable de bénir en 5 langues différentes les fidèles qui le désirent.

Page 1 sur 101234510Dernière page »